Bamako : deux Guinéens enlevés dans leur chambre par des hommes armés

Print Friendly, PDF & Email

Dans la nuit de mercredi à jeudi, deux Guinéens (un homme et femme) ont été enlevés dans le quartier Sebenikoro, dans la commune IV du district de Bamako entre 1h et 2h du matin. Selon les témoins, on ignore encore l’identité des ravisseurs tout comme  le mobile de cet enlèvement. Qui sont ces ravisseurs ? Pourquoi cet enlèvement ? Ce sont ces questions que beaucoup ne cessent de se poser.

Une camarade de la femme enlevée a témoigné sous couvert de l’anonymat. « C’est aux environs de 1h-2h du matin que nous avons vu deux véhicules 4×4 et 3 motos qui sont venus chercher le monsieur. Il s’appelle Issa Kaba. Il nous a dit qu’il est le petit frère de Dr Ousmane Kaba du PADES. Il est venu loger chez notre amie Bintou Kébé, la fille de celui dont la mosquée Kébéya (à Coleah, commune de Matam) porte le nom. Notre amie nous dit que l’homme est un homme d’affaires. Deux jours après, c’est-à-dire hier, ce sont des hommes armés qui sont venus, masqués, attacher Issa Kaba ; ensuite emporter notre amie avec eux. Nous pensions que c’était la police. Mais aujourd’hui, nous nous sommes rendus au 9ème arrondissement de la police de Sebenikoro, ceux-ci disent qu’ils ne sont pas au courant. Après, on nous a dit que c’est Interpol. Ceux-ci aussi disent que ce ne sont pas eux. Si ce n’est pas la police du 9ème arrondissement, Interpol et la Brigade des mœurs,  alors c’est qui ? C’est la question que l’on se pose. Vraiment, nous demandons à l’autorité de nous aider pour comprendre si notre camarade est dans de bonnes mains. Nous savons que la police et Interpol n’interviennent pas à cette heure-là. Il se peut que notre amie soit dans les mains des ravisseurs de cet homme Issa Kaba.

Moussa Oulen Traoré, correspondant à Bamako (Mali)

00 223 91 89 56 37 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.