Bamako : ‘’le Président Alpha Condé oublie un peu que les gens travaillent pour lui ici au Mali’’ (président de la communauté guinéenne)

Print Friendly, PDF & Email

Très apprécié de l’autorité guinéenne au Mali par son dévouement et sa sagesse. El hadj Sita Camara est aujourd’hui une personne connue et reconnue par les autorités du Mali (son pays d’accueil ndlr) et de la Guinée (son pays d’origine ndlr) comme celui qui donne et fait tout pour sa communauté. Le très philanthrope président de la communauté guinéenne connu véridique, nous parle de la communauté de ses compatriotes mais aussi du Président de la République Professeur Alpha Condé.

Pour ce qui est de sa mission, l’homme de 75 ans nous parle : « Je suis là pour tous les Guinéens. Moi, je suis là depuis plus de 40 ans. Je sais ce qui s’est passé, donc je ne veux pas que la jeune génération subisse la même chose que nous. Ma mission, c’est d’aider les Guinéens dans les difficultés mais aussi dans leurs projets de société. Depuis plus de 30 ans, avant même que je ne sois le président de la communauté, j’ai pris un avocat pour les Guinéens depuis 30 ans. Il n’y a pas un fonds chez moi pour aider les Guinéens, tout ce que je fais c’est à mon fonds propre. Le président est passé ici, il nous avait dit qu’il allait nous donner 30.000.000 pour la communauté, mais je n’ai rien vu, j’ai été accusé par certains qu’on m’a donné alors que je n’ai rien reçu », révèle-t-il. 

En ce qui concerne le Président Alpha Condé, El Sita Camara le félicite mais lui fait des propositions. 

« Je suis au sommet de ma gloire, j’ai des enfants qui ont plus 50 ans donc je ne peux plus mentir à qui que ce soit. Le Président Alpha Condé est un Président extraordinaire pour moi. Il m’a considéré, il m’a accepté des choses. Pour une affaire de trois jours, le Président l’a réglé en une minute. Ensuite il fait des choses pour moi, là je ne vais jamais oublier ça, même des milliards n’auraient pas pu résoudre ce problème ce jour-là. Donc je lui dois beaucoup. Mais il doit considérer Bamako. À l’extérieur, s’il a un fief c’est le Mali, mais je pense qu’il oublie un peu que les gens travaillent ici pour lui nuit et jour. Je sais que les jeunes sont là pour travailler, il doit leur donner tout ce qu’il faut, il doit les regarder maintenant. Moi, j’aime trop Alpha Condé par ce qu’il m’a considéré mais il lui reste beaucoup à faire ici au Mali. Je veux qu’il aide la communauté et son parti ici », conclut le sexagénaire.

Moussa Oulen Traoré, correspondant à Bamako (Mali) 

+22391895637 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.