Bantama à la nouvelle ministre de la Culture : ‘’corrigez mes erreurs, pérennisez les acquis et opérez d’autres réformes’’

Print Friendly, PDF & Email

Le ministre des Sports, anciennement ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique Sanoussy Bantma Sow a passé le témoin mardi à la nouvelle ministre de la Culture et du patrimoine historique Madame Diané Sona Konaté, situé au quartier Sandervalia, à Kaloum.

Présidée par le ministre d’Etat secrétaire général à la Présidence de la République, Naby Youssouf Kiridi Bangoura, la cérémonie a connu la présence du ministre de l’industrie Tibou Kamara, du ministre conseiller à la présidence Boubacar Barry et ex-ministre du commerce, ainsi que des hauts commis de l’État et travailleurs dudit département.

À l’entame, les ministres entrant et celui sortant ont rendu grâce au Très haut avant de remercier le président de la République le Pr Alpha Condé et le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, “pour le grand honneur et l’immense plaisir” placé en eux.

Dans son discours de circonstance le ministre sortant Sanoussy Bantama Sow saisit cette opportunité sublime, dit-il, pour « remercier Son Excellence M. le président de la République, chef de l’État le professeur Alpha Condé, pour la confiance qu’il ne cesse de placer en ma modeste personne, pour servir le peuple de Guinée à ses côtés. La Guinée de demain, nous la voulons meilleure que celle d’aujourd’hui, nous voulons une Guinée réconciliée avec ses fils et filles, une Guinée émergente fière de sa diversité, cela passera forcément par la culture » 

Pour M. Sow, c’est lieu de dire un mot sur les acquis qu’il a pu réaliser au cours de ces dernières années. Il cite entre autres : « au plan institutionnel, nous avons réussi la création et la mise en place du fonds de développement des arts et de la culture; le renforcement des capacités de 150 acteurs culturels en suivi, montage et évaluation des projets culturels et les procédures de décaissement au niveau du FODAC; la finalisation et l’adoption de la nouvelle politique culturelle national; l’adoption de la loi 063 sur la protection du patrimoine culturel national; la participation aux huitièmes jeux de la francophonie Abidjan 2017. Sur le plan des infrastructures, il y a eu la rénovation du musée national de Guinée, la construction du monument dédié à la mamaya à Kankan, etc. ». Et d’ajouter : « Madame la ministre je suis persuadé que vous allez corriger mes erreurs, pérenniser les acquis et opérer d’autres réformes et innovations d’envergure ». 

Prenant la parole, la ministre entrante Sona Konaté a à son tour remercié son prédécesseur : « mon cher Bantama Sow, vous pouvez être fier pour tout ce que vous avez fait pour la culture et le patrimoine historique (…) Pour ma part, je m’engage en comptant sur la compétence, sur l’esprit d’équipe et l’engagement de l’ensemble de mes collaborateurs et du monde de la culture, à poursuivre les actions de manière à traduire dans la réalités de tous les jours, la volonté maintes fois exprimée de M. le président de la République de voir la Guinée redevenir le pôle d’excellence et d’effervescence culturelle qu’elle a été jadis.>>

Pour finir, la ministre dit s’engager à poursuivre des projets comme « le développement de l’industrie culturelle et créative ; l’opérationnalisation effective à brève échéance sur toute l’étendue du territoire national du fonds du FODAC mis en place récemment en tant que mécanisme spécifique du financement de la culture ; la redynamisation et l’organisation des quinzaines artistiques régionales et du festival des arts et de la culture ; etc. ».

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.