Bantama Sow à l’AG du RPG : ‘’tuer un policer ou bastonner un militaire, c’est toucher aux symboles de la nation’’ - Mediaguinee.org
Connect with us

Politique

Bantama Sow à l’AG du RPG : ‘’tuer un policer ou bastonner un militaire, c’est toucher aux symboles de la nation’’

L’assemblée générale hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel de ce samedi 17 novembre 2018, était essentiellement axée sur la sensibilisation relative à la paix et à l’unité nationale dans le pays. Tous les intervenants y compris le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, Sanoussy Bantama Sow ont invité les militants et sympathisants du parti au pouvoir à privilégier la paix dans la cité.

« Tous les autres partis politiques qui sont en train de se battre pour la conquête du pouvoir doivent préserver les acquis »

Selon Bantama Sow, « la paix n’est pas un mot, c’est un comportement. Comme le camarade M’bany Sangaré vient de le dire ici, ce n’est pas la première fois que le RPG Arc-en-ciel fait passer le message de paix et nous ferons tout pour faire passer ce message de paix. Parce que c’est nous qui détenant aujourd’hui l’œuf. Aujourd’hui, nous avons la mission de construire ce pays. L’objectif des partis politiques, c’est la conquête du pouvoir et de l’exercer. Aujourd’hui, le bon Dieu a voulu que nous ayons  le pouvoir et nous sommes en train de l’exercer, nous sommes en train de construire ce pays. Donc, tous les autres partis politiques qui sont en train de se battre pour la conquête du pouvoir doivent préserver les acquis. Parce que si on détruit ce qui est déjà acquis, nous serons obligés de reconstruire et l’argent qui sera utilisé pour la reconstruction peut servir à autres choses. Une fois de plus, on ne peut pas exercer le pouvoir dans la pagaille, dans la violence et dans l’anarchie. On ne peut pas conquérir le pouvoir dans la pagaille, dans la violence et dans la l’anarchie. Donc, les deux côtés sont appelés à la paix pour ce beau pays. Comme je l’ai dis la semaine dernière, nous sommes tous liés dans ce pays’’ dira-t-il entre autres.

« Nos amis qui sont surchauffés, nous devons venir auprès d’eux pour leur dire que la Guinée est au dessus de nous tous »

Poursuivant, il a tenu à préciser : « Notre grand parti s’appelle Rassemblement du Peuple de Guinée. Par conséquent, nous ferons tout pour que les Guinéens vivent dans la cohésion, dans l’entente et dans la paix. L’ordre du jour de cette assemblée générale est axé sur la paix et l’unité nationale. Et nous, au RPG Arc-en-ciel, nous sommes condamnés à nous battre pour l’unité et la paix. Nous nous sommes battus plus de 30 ans en disant que c’est Alpha Condé qui peut sortir la Guinée des difficultés. Si nous voulons que notre président réussisse là, nous devons nous battre pour la paix et l’unité nationale. Nos amis qui sont surchauffés, nous devons venir auprès d’eux pour leur dire que la Guinée est au dessus de nous tous…»

« Tuer un policer ou bastonner un militaire, c’est toucher aux symboles de la nation »

« Un mort, c’est un guinéen quelque soit son ethnie ou sa région, nous avons dit que nous n’en voulons plus. Tuer un policer ou bastonner un militaire, c’est de toucher aux symboles de la nation et tout guinéen doit éviter cela. La police nationale et l’armée sont au service de la nation. Aujourd’hui, c’est le RPG qui au pouvoir, donc ces structures doivent loyalement nous servir. Demain si Mamadouba ou Alpha Saliou qui est là, ces services doivent faire la même chose. Je pense que c’est un guinéen qui pense qu’il est en dehors de la nation qui peut penser s’attaquer à un policier ou à un militaire. Un fois de plus, je lance un appel au calme car, la paix n’a pas de prix… »

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    18 novembre 2018 at 5 h 04 min

    Bonsoir Monsieur le Ministre des Sports, S.E. Bantama Sow et tous mes encouragements à tenir bon.

    La teneur de votre discours philosophique que je viens de lire, permet de décrypter la souffrance intérieure que vous ressentez en ce moment face au drame national qui se joue dans les déchirements calamiteux du tissu social et dans l’assombrissement de l’horizon politique du pays. Tenez bon, Monsieur le Ministre Bantama Sow.

    Votre régime a fait des progrès indiscutables dans un certain nombre de domaines et il n’y a aucune justification pour laisser ruiner le bilan économique actuel du Président de la République.

    Les développements spectaculaires du secteur de l’énergie hydroélectrique, d’une bonne partie des immenses gisements miniers, la réforme de l’Armée Nationale, le Plan National PNDES de 21 milliards de Dollars US et les Accords Chinois de 20 milliards de Dollars US, sont une fierté pour tout compatriote de bonne foi.

    Par contre, ce qui n’a pas du tout réussi pour vous, et qui plonge dangereusement le pays dans la chienlit politique, c’est la réforme de la Sécurité Publique et surtout celle de la Justice.
    Tout le mal de votre régime se trouve en première ligne dans ces deux chapitres essentiels pour la construction de l’Etat de droit comme partout ailleurs dans le monde.

    Conséquences: Aujourd’hui, c’est l’Opposition politique qui a l’initiative sur le terrain et le RPG et son Gouvernement ne font que suivre l’agenda de l’opposition.

    Le chaos actuel dans les quartiers difficiles de la banlieue a des relents extrèmement dangereux sur les plans ethniques et communautaires, parce que les séquelles risquent de s’enraciner sur une longue durée si vous n’inversez pas positivement la situation politique actuelle. C’est cela le danger des déchirements du tissu social dans le pays, non seulement en banlieue de Conakry mais également à Kindia.

    Sinon, Monsieur le Ministre Sow, je me permets de vous présenter un chapitre tout nouveau et inattendu et qui vient de se produire au CAMES (le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur) dont le 19ème Concours d’Agrégation de Médecine humaine, Pharmacie, Odontostomatologie, Médécine Vétérinaire, et Productions Animales vient de se tenir à Libreville, pour la Session 2018.

    Juste pour vous donner une belle image des progrès accomplis par les candidats venus de la Guinée, et qui ne peut pas du tout passer inaperçue pour l’Enseignement Supérieur Public du pays.

    Les résultats sont sortis le Mercredi 14 Novembre dernier, et je peux vous assurer que c’est un excellent début pour les Professeurs de l’Université Gamal Abdel Nasser de Guinée.

    Voici les résultats globaux Monsieur le Ministre Bantama Sow:

    (1)Par pays membres du CAMES:

    BÉNIN: candidats présentés 26, candidats admis 21 soit 80,77 %
    Burkina Faso: candidats présentés 16, candidats admis 13 soit 81.25 %.

    CAMEROUN: 9 candidats, candidats admis 6 soit 66.67 %
    CENTRAFRIQUE: 8 candidats présentés, 6 candidats admis soit 75%.

    CONGO BRAZZAVILLE: 8 candidats présentés, 6 admis soit 75,6%.
    CÔTE D’IVOIRE: 53 candidats présentés, 48 admis soit 90,57 %.

    GABON: 5 candidats présentés, 4 admis soit 80,8 %
    GUINÉE: 18 Candidats présentés, 14 admis soit 77,78%.

    MADAGASCAR: 1 candidat présenté, 1 admis, soit 100 %.
    MALI: candidats présentés 13, admis 8 soit 61,54%
    NIGER: candidats présentés 9, admis 6 soit 66,67%.

    SÉNÉGAL: candidats présentés 62, admis 54 soit 87,1%.
    TCHAD: candidats présentés 3, admis 3 soit 100 %.
    TOGO: candidats présentés 30, admis 27 soit 90 %.

    (2)TOTAL CONCOURS D’AGRÉGATION du CAMES 2018:
    Total candidats présentés: 261
    Total candidats admis: 217 soit 83,14%.

    (3)RÉSULTATS SUR LA BASE DU GENRE:
    Candidatures chez les hommes: 207 présentés, admis 170 soit 82,13%
    Candidatures chez les Femmes: 54 présentées, admises 47 soit 87,04%.

    Il faut souligner que contrairement à de nombreux pays, la Guinée n’a présenté que les candidats de la seule Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

    Voici les noms de nos brillants compatriotes récipiendaires du prestigieux Concours d’Agrégation du CAMES 2018:

    Dr. Camara Alioune (Santé Publique: option Epidémiologie).
    Dr. Delamou Alexandre (Santé Publique: option Médécine Preventive).
    Dr. Baldé Ibrahima (Gynécologie Obstétrique)

    Dr. Diallo Alpha Oumar (ORL et Chirurgie Cervicale)
    Dr. Keita Abdoulaye (ORL et Chirurgie Cervicale)

    Dr. Lamah Léopold (Orthopédie et Traumatologie).
    Dr. Touré Abdoulaye II (Epidémiologie)

    Dr. Traoré Mohamed Sahar (Pharmacognosie)
    Dr. Soumah Mohamed Maciré (Dermatologie-Vénérologie)

    Dr. Tounkara Thierno Mamadou (Dermatologie-Vénérologie)
    Dr. Keita Moussa (Dermatologie-Vénérologie)

    Dr. Traoré Fodé Amara (Maladies infectieuses)
    Dr. Sako Fodé Bangaly (Maladies infectieuses).

    Dr. Keita Mamady Mory (Psychiatrie d’adultes). Il est sorti major de son groupe et l’unique admis selon le Jury pour l’ensemble des candidats en Psychiatrie d’adultes.

    CONCLUSION:

    Notre pays a un potentiel académique redoutable et Dieu en soit Loué. C’est un succès incontestable pour l’Université Guinéenne, et un signal fort pour saluer les efforts de Mr. le Ministre de l’Enseignement Supérieur S.E. Mr. Abdoulaye Yéro Baldé, du Recteur Dr. Lanciné Traoré de l’Université Gamal Abdel Nasser, du Premier Ministre Dr. Ibrahim Kassory Fofana et du Président de la République, le Professeur des Universités, S. E. Alpha Condé.

    Voilà pourquoi, Mr. le Ministre Bantama Sow, vous ne devriez pas du tout reculer devant les défis actuels du développement en Guinée. Indiscutablement c’est une grande première pour la Guinée au regard des résultats des Professeurs de l’Enseignement Supérieur Guinéen sur le plan continental francophone et que votre régime a rendu possible.

    Vivement une célébration nationale de cette performance en or massif de 18 carats et un appel pressant au Gouvernement pour que ces compétences du CAMES, ne quittent pas le pays pour aller vers d’autres horizons où elles trouveront certainement une meilleure rémunération de leurs saviors et de leurs qualifications avec à la clé, de belles retraites largement méritées pour ces génies de Médécine Humaine, Pharmacie, Médécine Vétérinaire, Odontostomatologie, et Productions Animales.

    Merci au Président de la République, bon courage Mr. le Ministre Bantama Sow. God bless you. Amen.

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter

Vidéo6 jours environ

Hadja Andrée Touré : ‘’Mohamed n’a rien fait ! Cette fille dont on dit qu’il l’a prise comme esclave, c’est une cousine à sa femme’’ (vidéo)

Divers2 semaines environ

Vidéo. Bientôt 9 ans, Amadou Tall était assassiné au siège du RPG ARC-EN-CIEL : son frère Mory rappelle au chef de l’État ses promesses à la famille…

Divers4 semaines environ

[En direct] Centre islamique de Donka : présentation de Adama Sanoh, 11 ans, vainqueur du concours international de lecture du saint Coran au Koweït

Divers4 semaines environ

Alpha Condé : ‘’s’il y a une nouvelle Constitution, il n’y a pas de troisième mandat…’’

Divers1 mois environ

En direct- Tirage au sort pour la phase finale de la CAN 2019

Divers2 mois environ

Voici pourquoi l’UFDG va continuer de siéger à l’Assemblée nationale

Divers2 mois environ

[En direct] Professeur Babou Niang, chef suprême de la magie africaine : ‘’Gbessia est le quartier qui a le plus de sorciers à Conakry’’

Vidéo2 mois environ

Jacinda Ardern, Première ministre : ‘’les migrants ont choisi de faire de la Nouvelle-Zélande leur maison et c’est leur maison. Ils sont des nôtres’’

Divers2 mois environ

Cellou Dalein invite l’armée à s’inspirer de l’Algérie ‘’le jour où le peuple de Guinée se lèvera pour dire NON à la modification de la Constitution’’

International2 mois environ

Voici comment le Boeing 737 d’Ethiopian Airlines a crashé avec 157 personnes à bord