Au siège du RPG, Bantama règle la montre : ‘’la fonction de ministre est politique, tout ministre qui ne fait pas la campagne du président doit partir’’

Print Friendly, PDF & Email

Lors de la dernière assemblée générale hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel (parti au pouvoir)  tenue au siège national du parti à Gbessia, le très influent ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique Sanoussy Bantama Sow,  par ailleurs membre influent du bureau politique national dudit parti, s’est prononcé sur beaucoup de sujets dont les élections communales et communautaires de février 2018…

“Nous allons gagner les élections législatives de 2018 et 2020. Il n’y aura pas match !”

‘’Nous sommes venus à l’Assemblée nationale, c’était le vide, ils étaient tous sur le terrain à faire la campagne, mais je réitère ici, nous allons gagner les élections de 2018. Nous allons gagner les élections législatives de 2018 et 2020. Il n’y aura pas match ! Maintenant, chaque journaliste, chaque homme d’affaires est libre de voir comme il veut, comme il veut, comme il veut…’’

“Dr Maréga de l’UFDG fait la politique par accident”

Poursuivant, il a précisé : ‘’Il y avait un député de l’UFDG qui était là, le député uninominal de Dinguiraye (Dr Maréga). Il m’a vu à Dinguiraye tout récemment et toute la Guinée m’a vu, ils ont écouté les messages que j’ai fait passer à Dinguiraye, il était paniqué, il a compris que nos parents de Dinguiraye ont compris la vérité. Le député était paniqué, mais il a eu une chance, on ne m’a pas donné l’opportunité de répondre à cette question essentielle, parce qu’il fait la politique par accident. Quand il dit qu’un ministre fait la campagne. Je vais leur dire aujourd’hui, je vais le dire à l’intention des Guinéens qu’un ministre c’est quoi ? La fonction de ministre est une fonction politique. Tout ministre qui ne fait pas la campagne du président, excusez-moi du mot, il doit partir, il doit partir’’.

“Il faut restaurer l’autorité de l’Etat vaille que vaille’’

Allant dans le même sens, il a tenu à préciser : ‘’la Guinée, aujourd’hui, n’importe qui peut prendre des ordures et jeter là où il veut, n’importe qui peut dire je suis frustré et brûle un pneu quelque part, n’importe qui, s’il passe très mal la nuit avec son ami, il peut se lever et bloquer la circulation. Les journalistes peuvent dire ce qu’ils veulent et où ils veulent. Ils pensent qu’il n’y a que des droits et non des devoirs. Il faut restaurer l’autorité de l’Etat vaille que vaille.’’

‘’K2 est un militant du parti, il a tout le soutien du parti, fais ton travail mon frère…’’

Comme l’honorable Dialikatou Diallo du bureau politique national du parti, le bouillant ministre Sow s’est aussi adressé au ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté en ces termes : ‘’K2 est un militant du parti, il a tout le soutien du parti, fais ton travail mon frère…’’

Par Youssouf Keïta

+224 666 48 71 30

 

  1. ZZ 3 ans il y a
    Repondre

    Ah le sot de Bantama awa PAANNN

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.