Bateaux arraisonnés dans les eaux guinéennes : licence bissau-guinéenne, armateur sénégalais

Print Friendly, PDF & Email

La Guinée a arraisonné dans ses eaux deux navires étrangers. La mission, selon nos informations, est partie de Kamsar (Boké). Ces bateaux dont l’armateur est sénégalais ont des capitaines chinois. A en croire le ministre des Pêches, Frédéric Loua, ils étaient au total 16 Chinois et 27 Africains à bord des navires qui sont maintenant arrivés à Conakry.

« Il y a eu l’arraisonnement de navires, au nombre de deux qui étaient en activité de pêche non autorisée sur notre espace. Cela a été possible grâce à la collaboration qui existe entre le centre national de surveillance des pêches qui est chez nous et la Marine nationale. Donc ce sont les deux qui se sont mis ensemble pour faire une mission mixte de patrouille, donc ça a permis d’arraisonner ces deux bateaux qui étaient en activité de pêche. Ces bateaux sont actuellement au port de Conakry, les documents sont saisis et le dossier a été transmis à la commission nationale d’arraisonnement qui va commencer à siéger demain. 

La mission de surveillance est partie de Kamsar, donc c’est par là-bas que tout s’est passé. Ce sont des bateaux dont les capitaines sont Chinois, il y a au moins 16 chinois et le reste sont 27 Africains à bord des deux bateaux. Les deux bateaux sont là au port de Conakry et la procédure est en train d’être faite », a dit le ministre guinéen. 

Maciré CAMARA

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.