Bâtiments administratifs : des locataires dont ceux de la SIG et Matoto, sommés de libérer au plus tard le 30 octobre

La Direction Générale du Patrimoine Bâti Public continue de faire parler d’elle. En effet, dans un communiqué qu’elle vient de rendre public, elle notifie à certains locataires des bâtiments administratifs à usage d’habitation des lettres de libération desdits bâtiments au plus tard le 30 octobre 2022. Toutes les communes de Conakry sont concernées, à part celle de Kassa.

« Cette mesure d’expulsion concerne exclusivement : – Les fonctionnaires admis à faire valoir leur droit à la retraite ; – Les locataires décédés dont les logements sont indument occupés par tierces personnes. En application de la réglementation locative en vigueur, la Direction Général du Patrimoine Bâti Public informe l’ensemble des locataires de ses bâtiments qu’au aucun transfert de contrat pour quelque motif qu’il soit n’est possible », a précisé le communiqué signé de Mohamed Doussou Traoré.

Selon nos informations, plusieurs locataires au niveau de la SIG-Madina, cité des journalistes de Matoto ont déjà reçu des préavis.

Ci-dessous, le communiqué

Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.