Béa Diallo : ‘’c’est après mûre réflexion que j’ai décidé de participer à ce gouvernement de mission’’

Dans un communiqué de presse intitulé ‘’Béa Diallo s’engage pour l’avenir de la Guinée’’ et dont nous détenons copie, il  y est mentionné que le champion du monde de boxe et élu belgo-guinéen, Lansana Bea Diallo a accepté de participer au gouvernement de Mission, d’Union nationale et de Transition guinéen mis en place par le président de transition, Mamadi Doumbouya.

Dans la lettre de mission pour le peuple guinéen qui lui a adressée par la présidence guinéenne, précise ledit communiqué de presse, Bea Diallo se voit attribuer des fonctions primordiales pour le redressement de la Guinée. Il occupera le poste de Ministre de la Jeunesse (Emploi, Formation professionnelle, Entrepreneuriat) et des Sports.

« Je l’ai toujours répété. Je ne veux plus voir mes compatriotes guinéens perdre leur vie en méditerranée ou finir esclaves en Libye. C’est pourquoi après mûre réflexion avec mes proches, mon parti politique en Belgique et mes collègues à Ixelles, j’ai donc décidé de participer à ce gouvernement de mission », explique Bea Diallo.

Plus loin, il (communique) indique que « les grands chantiers de Bea Diallo au sein du gouvernement de transition consisteront en la révision de la Constitution guinéenne, l’assainissement du fichier électoral et la mise en place d’une politique de redressement de l’emploi et de l’entrepreneuriat pour les jeunes ainsi que la préparation de la CAN 2025 qui aura lieu en Guinée. En toute transparence pour ses électeurs en Belgique et ses collègues bruxellois qui le soutiennent dans sa démarche, Bea Diallo remettra sa démission au secrétaire communal d’Ixelles selon la procédure prévue à cet effet. Actuellement en Guinée, il rentrera prochainement à Bruxelles afin d’acter officiellement sa décision auprès du collègue échevinal d’Ixelles. »

« J’ai beaucoup appris durant mes mandats de député et d’échevin et je ne remercierais jamais assez mes collègues bruxellois, mes collaborateurs et surtout les électeurs. Je ne tire pas un trait sur mon engagement politique en Belgique. Mais les circonstances en Guinée sont telles et les défis là-bas tellement énormes que je me dois de répondre favorablement à cet appel le temps de cette mission », analyse le champion de boxe. D’aucuns, en Belgique, auront peut-être la critique facile à l’égard de ma décision mais je pense surtout que je porterai une fois de plus le savoir-faire et l’excellence belge en dehors du Royaume, comme je l’ai toujours fait », ajoute le désormais ministre de la Jeunesse et des Sports.

A en croire au communiqué en question, Lansana Bea Diallo quittera ses fonctions d’échevin dès que sa démission aura été acceptée par le Collège d’Ixelles et prendra ses fonctions de ministre en Guinée dans les jours qui suivent.

Youssouf Keita

2 Commentaires
  1. Sylla 1 an il y a
    Repondre

    Il ment. Je ne crois pas ces mots. Béa est une déception. Tous ces gros discours pour rien. Il n’a aucune conviction.

  2. MANZO 1 an il y a
    Repondre

    Si ce n’est pas de la malédiction, comment peut-on abandonner un poste d’élu démocratique pour venir occuper un siège de ministre ensanglanté?
    Ehh Béa, n’as-tu pas honte d’enjamber les corps de la centaine de jeunes soldats massacrés par un traitre cruel pour devenir ministre?
    Si tu crois naïvement ainsi t’en mettre plein les poches, wallahi tu te fous le doigt dans l’œil. Par ce qu’aucun pays sérieux mettra ses sous dans un gouvernement de criminels et d’opportunistes.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.