Bella Bah, membre du FNDC écrit à Abdourahamane Sano : “il est temps d’être cohérent dans le combat” (lettre ouverte) 

Print Friendly, PDF & Email

Monsieur

Permettez-moi avant tout de vous exprimer mon admiration suite au combat que vous menez. Je vous ai connu beaucoup plus depuis la grève des enseignants, votre responsabilité de les soutenir et d’exiger un minimum de justice sociale m’a séduit.  Par la suite les forces sociales avec un accès libre à vos locaux et sans cesse une volonté d’accompagner toute initiative qui permettra à la Guinée de conjuguer avec la démocratie et de favoriser le bien-être commun loin de la corruption et l’enrichissement illicite d’un clan. Enfin le FNDC où vous avez fait preuve d’un courage exemplaire et d’un grand sens de responsabilité pour défendre la démocratie. Mais au-delà de tout, vous êtes un être humain qui peut dans le temps, manquer de lecture face à l’urgence de la situation.

Monsieur le coordinateur

Parlez de nos erreurs et de nos difficultés ne veut pas dire que nous sommes faibles encore moins que nous sommes dans un Esprit de mettre à l’eau les efforts consentis. Au contraire, c’est une responsabilité pour ne pas, refaire et ressasser les mêmes erreurs.  Comme le disait Albert EINSTEIN, la folie c’est de refaire les mêmes erreurs et s’attendre à un résultat diffèrent. Nous sommes tous conscient aujourd’hui que le FNDC bat de l’aile avec des plénières qui ne mettent pas un seul objectif en face qui n’est rien d’autre que le départ de Alpha CONDE.

Monsieur le coordinateur

La responsabilité vous incombe, l’avenir de la Guinée se conjugue maintenant, cela dépendra de notre courage à se dire la vérité en face loin de s’aimer plutôt dans l’intérêt de la Guinée et surtout honorer les morts, les blessés pour la noble cause de la démocratie. Les politiques jouent avec notre intelligence, ces cadres qui ont manqué d’intransigeance et de cran face à une dictature et veulent nous faire échouer à travers des revendications sordides et au-delà que nous jouons à leurs agendas que pour arriver au pouvoir.

Monsieur le coordinateur

Il est temps de siffler la fin de la récréation, d’être cohérent dans le combat, et de combattre la dictature de manière radicale à travers la résistance et la désobéissance civile. L’opposition doit s’inscrire dans l’agenda du FNDC et non qu’il nous dicte la manière à travers des élections dont ils ont toujours perdu. Ce que les citoyens veulent est le départ de Alpha CONDE, c’est cela l’avenir, à nous d’agir avant de perdre toute crédibilité et de plonger la Guinée dans un désespoir profond.

Bella BAH

Membre du FNDC

Président de la jeunesse citoyenne

abbellabah@gmail.com

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.