Bella Bah sur le cas du Mali : “j’invite Alpha Condé à faire éviter à la Guinée un tel scénario”

Print Friendly, PDF & Email

L’Afrique de l’ouest, fort malheureusement, renoue avec la prise du pouvoir par les armes, faut-il vraiment s’indigner ? Ou  s’indigner de  la volonté sans cesse, de nos intellectuels à travers une certaine pédagogie, de tricher pour continuer à se maintenir au pouvoir.  Il est quand même triste que toutes les organisations internationales,  condamnent la situation au Mali, avec toutes les sanctions financières mais laisser faire Alpha CONDÉ avec tous les morts que cela a engendré lors du coup d’Etat du 22 Mars, et surtout, sa volonté, de se maintenir au pouvoir, à travers une constitution tâchée de sang.

 Le chemin de la démocratie est irréversible, tant en Afrique que dans le monde, c’est l’expression de la liberté  pour permettre  une compétition saine entre les acteurs sérieux. Personne ne souhaite, une prise de pouvoir par la force, du fait que c’est un recul en termes de continuité de l’Etat, avec toutes les incertitudes mais quelle solution quand des dictateurs au prix du sang, du fait qu’ils ont la possibilité d’user de la force décident contre la volonté de leurs peuples, de se maintenir au pouvoir ?

Alpha CONDÉ doit avoir l’intelligence de comprendre la volonté des Guinéens, à commencer par son propre camp à savoir le RPG, il a la responsabilité de ne pas condamner son parti à une mort subite comme le PUP,  et surtout un scénario malien pour la Guinée.  Un pouvoir, légitime par la force, n’a aucune chance de survie, c’est une question de temps pour que la situation dégénère.

La réalité est que beaucoup de Guinéens souhaiteraient de nos jours, une situation du Mali, du fait que la situation politique est dans un blocus total, et  surtout que vous voulez Mr Alpha CONDÉ, vous maintenir au pouvoir.  Pourtant, c’est ni dans votre intérêt, ni dans l’intérêt du RPG, à qui vous devez tout, encore moins de la Guinée et des Guinéens, qui ont payé un prix fort pour la démocratie.

Vous pouvez encore quitter  le pouvoir, pacifiquement, en exigeant, toutes les garanties, pour vous reposer et profiter de votre retraite et surtout devenir le véritable Mandela, rien est encore tard. Mais, au risque de vouloir s’accrocher, croyant que tout est permis, c’est là où la catastrophe interviendra et qui deviendra fatal. Vous avez encore une chance à saisir, qui est celle d’éviter des morts de plus à la Guinée, surtout l’honneur que tout être humain doit rechercher avant de partir, un beau jour pour toujours.

Bella BAH

Président de la jeunesse citoyenne

abbellabah@gmail.com

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.