BEPC à N’zérékoré : ‘’aucune fraude ne sera tolérée’’ (préfet)

Print Friendly, PDF & Email

Le Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) a débuté ce mardi, 18 août 2020 sur l’ensemble du territoire national. Dans la préfecture de N’zérékoré, au sud du pays, c’est le préfet, Saa yoola Tolno qui a lancé cette évaluation en présence des autorités éducatives.

En s’adressent aux candidats pour la circonstance, le préfet a précisé : « Nous avons déjà commencé par l’examen d’entrée en 7è année qui est terminé. Nous vous demandons d’être très sereins d’être surtout correctes et avoir une grande moralité pour éviter tout dérapage éventuel. En l’occurrence les fraudes. Car, aucune fraude ne sera tolérée. Ne soyez pas paniqué, traiter correctement vos sujets. Ne chercher pas à gagner de façon malhonnête. Chercher plutôt à gagner dans l’honnêteté, l’ordre et la discipline. Voilà pourquoi ce matin nous sommes venus avec cette forte délégation pour représenter Monsieur le gouverneur pour lancer ces épreuves. Je vous souhaite plein succès et que le meilleur gagne et je souhaite que tout le monde soit meilleur », dira Sâa yoola Tolno.

Pour sa part, le Directeur préfectoral de l’éducation, Moussagbé Diakité a, quant à lui revenu sur la statistique des candidats dans la préfecture en ces termes :

« Nous avons 6437 Candidats au compte du BEPC dont 2253 filles dans 17 centres et 481 surveillants. Les candidats sont bien installés conforment aux mesures barrières 30 par salle », a-t-il précisé.

Amara Souza Soumaoro, Correspondant à N’zérékoré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.