Connect with us

Societé

Béret rouge lynché à Bambéto : ‘’l’Etat doit se montrer à la hauteur d’assurer la sécurité des personnes’’ (Balai Citoyen)

La cellule Balai citoyen dirigée par Sékou Koundouno a condamné avec fermeté, vendredi, dans un communiqué transmis à Mediaguinee, le lynchage vendredi d’un béret rouge à Bambéto et appelé l’Etat à prendre ses responsabilités…

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
4 Commentaires

4 Comments

  1. damabromahhh

    16 novembre 2018 at 23 h 36 min

    Monsieur kondouno tu es l’un des principaux coupabled dans cette affaire de lynchage.C’est toi qui a incité ces jeunes en prétendant la présence des bérets rouges dans l’équipe de maintient d’ordre.Comment des personnes aussi irresponsables comme ce kondouno ont pu être porté à la tête de la société civile.Vous etes tous des nuls car vous ne mesurez pas la portée de vos paroles dans un pays miné par le tribalisme.Vous n aimez pas les guinéens .Vous êtes tous des marchands de crises .Vous aimez polémiquer et surenchérir juste dans un but de populiste pour faire le buzz.

  2. Sylla

    17 novembre 2018 at 5 h 06 min

    Comment l’Etat va prendre ses responsabilites?
    Quand on installe des patrouilles mixtes,vous criez a la militarisation.
    Ce ghetto est le seul coin en Guinee’ ou on lynche les forces de l’ordre en pleine journee’.
    Il faut raser ce coin et ramener tous ces delinquants dans leurs villages d’origine sinon un jour ca va exploser.
    Les populations non ufdg en auront marre que cette zone soit un endroit de non droit.Elles vont se mobiliser pour aller se rendre justice.
    Je crois que parce que le reste des Guineens garde son calme,c’est pour cela que ces desoeuvres continuent dans leur betise. Attention au retour du baton. Personne n’a le monopole de la violence. L’homme est un animal en puissance.

  3. conde

    17 novembre 2018 at 6 h 36 min

    SEKOU ne fait pas semblant continue à jouer le rôle de la propagande de cellou dalein. Petit tu oublies que tu est démasqué il y a longtemps, reste tranquille on a pas besoin de dire à un État ce qu’il faut faire il s’appelle FORCE PUBLIQUE. Mais tu ferais mieux de nous épargner de la démagogie.

  4. Observateur

    17 novembre 2018 at 9 h 39 min

    Il faut que s’arrête! Il faut la fermeté dans cette zone de Conakry. Des indivudus infames ne peuvent pas faire de cette zone leur propriété privée . Pire il faut arrêter les politiciens qui par leur incompétence fait appel à ces énergumènes. Il faut que l’état les stop vraiment. Les grands incendies commencent toujours par les petits feux.

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter

Vidéo5 jours environ

Hadja Andrée Touré : ‘’Mohamed n’a rien fait ! Cette fille dont on dit qu’il l’a prise comme esclave, c’est une cousine à sa femme’’ (vidéo)

Divers2 semaines environ

Vidéo. Bientôt 9 ans, Amadou Tall était assassiné au siège du RPG ARC-EN-CIEL : son frère Mory rappelle au chef de l’État ses promesses à la famille…

Divers4 semaines environ

[En direct] Centre islamique de Donka : présentation de Adama Sanoh, 11 ans, vainqueur du concours international de lecture du saint Coran au Koweït

Divers4 semaines environ

Alpha Condé : ‘’s’il y a une nouvelle Constitution, il n’y a pas de troisième mandat…’’

Divers1 mois environ

En direct- Tirage au sort pour la phase finale de la CAN 2019

Divers1 mois environ

Voici pourquoi l’UFDG va continuer de siéger à l’Assemblée nationale

Divers2 mois environ

[En direct] Professeur Babou Niang, chef suprême de la magie africaine : ‘’Gbessia est le quartier qui a le plus de sorciers à Conakry’’

Vidéo2 mois environ

Jacinda Ardern, Première ministre : ‘’les migrants ont choisi de faire de la Nouvelle-Zélande leur maison et c’est leur maison. Ils sont des nôtres’’

Divers2 mois environ

Cellou Dalein invite l’armée à s’inspirer de l’Algérie ‘’le jour où le peuple de Guinée se lèvera pour dire NON à la modification de la Constitution’’

International2 mois environ

Voici comment le Boeing 737 d’Ethiopian Airlines a crashé avec 157 personnes à bord