Beyla : centralisation des PV sur fond de suspicions, accrochages isolés

Print Friendly, PDF & Email

C’est devant les membres de la Cepi (commission électorale préfectorale indépendante) que ces opérations se poursuivent ce lundi 5 février en présence des représentants des partis politiques, des membres de la société civile, des observateurs internationaux sous la haute surveillance des agents de la sécurité.

Dans la sous-préfecture de Bola, située à 42 km de Beyla, au nord-est de la région forestière, les réalités sont les mêmes.

Des violences post-communales ont été signalées la nuit dernière entre responsables du mouvement indépendant de Djibril Donzo et des groupes de personnes. Les premiers soupçonnent les seconds de vouloir intégrer de nouveaux procès-verbaux en faveur du Rpg Arc-en-ciel, parti au pouvoir).

Sur le coup, plusieurs militants du mouvement indépendant ont été arrêtés par les services de sécurité avant d’être relaxés ce matin.

Amara Souza Soumaoro, depuis Beyla

+224 621941777

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.