Beyla : risque d’affrontement entre pro et anti nouvelle constitution

Print Friendly, PDF & Email

La préfecture de Beyla, au sud du pays, risque de connaitre un affrontement ce mercredi entre opposants et partisans de la nouvelle constitution.

En effet, ces deux mouvements pro et anti nouvelle constitution comptent manifester ce mercredi.

La Mairie de Beyla pour éviter une violence dans la ville a demandé aux membres du front national pour la défense de la constitution de choisir un autre jour. Selon elle, c’est la demande des transporteurs qu’elle a reçue avant celle du Front national pour la défense de la Constitution (Fndc).

Joint au téléphone, Mamady Donzo, coordinateur préfectoral du fndc explique : ‘’on a demandé au maire d’annuler alors les deux mouvements, mais il nous a fait croire que les transporteurs ont adressé leur demande avant nous. Le maire nous ensuite demandé de reporter notre marche à une autre date. Mais ce qu’on lui a demandé c’est de suspendre les deux marches, il n’a pas accepté. Et c’est ainsi on a décidé de maintenir notre marche ».

Ci-dessous, les deux lettres…

Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.