Bilan d’Aboubacar Sylla aux Transports : une biennale de réformes et de progrès majeurs !

Print Friendly, PDF & Email

En prenant ses charges de Ministre d’Etat, Ministre des Transports, le 1er juin 2018, devant l’assemblée réunie pour l’occasion et devant l’opinion publique nationale, Aboubacar SYLLA s’est engagé à faire de son magistère, un autre sacerdoce au service de la Guinée et des Guinéens.  

Malgré un contexte budgétaire très difficile qui s’est davantage amenuisé, au fil des années, doublé d’un faible taux de décaissement, Aboubacar SYLLA a fait feu de tout bois et sacrifié chaque jour à poser des actes avec pour objectifs le redressement du secteur et l’amélioration des conditions de mobilité des personnes et des biens.   

Au sortir de cet un peu plus d’une biennale aux Transports et pour des réformes dont pour la plupart l’aboutissement prend du temps, il faut se féliciter des fruits des efforts de réformes et de progrès enregistrés et ce, dans tous les domaines de la mobilité des personnes et des marchandises.

Plus de deux ans après son retour aux affaires publiques, le Ministre d’Etat sortant des Transports a renoué avec ses habitudes de grand travailleur et de grandes réalisations et peut se réjouir d’avoir réussi à relever plusieurs challenges importants qui ont renforcé les conditions, les infrastructures et les moyens de transports pour les usagers et pour l’ensemble des acteurs. Somme toute, ce qui fait respecter une fois de plus, sa réputation d’homme de résultats et de réformateur.

Des réformes qui ont touché le cadre institutionnel, législatif et réglementaire à celles qui ont intéressé les moyens et les infrastructures, il y a eu de la matière parmi lesquels, on peut évoquer :  

·         Des réformes institutionnelles qui aboutirent à la création de l’Agence Guinéenne de la Sécurité Routière (AGUISER), de l’Autorité de Régulation du Transport Fluviomaritime, de l’Autorité d’Organisation du Transport Urbain de Conakry (AOTUC) ;

·         Des réformes législatives et règlementaires qui permirent l’avènement du Code de la Route, du Code de l’Aviation Civile, du Code Maritime, de la Loi Ferroviaire, du Décret règlementant les conditions et les modalités d’importation de véhicules…

·          Le renforcement et la modernisation de la signalisation routière grâce à l’implantation de plus de 1.000 panneaux de signalisation routière et la réalisation de plusieurs dizaines de feux sémaphoriques ;

·         La ré immatriculation et l’immatriculation du parc automobile national ;

·         La relance du transport public par la relance du train « Conakry Express » et de bus de transport public à Conakry ;

·         L’élaboration du Plan de Déplacement Urbain (PDU) de Conakry ;

·         L’acquisition du train « Dubreka Express » pour la desserte de la ligne Conakry-Dubréka pour un transport de plus de 10.000 passagers /jour ;

·         La réforme du capital de la SOGEAC avec un renforcement de la participation de l’Etat (34%) ;

·         Le projet d’Extension et de modernisation d’un terminal à l’Aéroport International de Conakry Gbessia avec pour capacité le triple de la capacité en passagers et en fret de l’actuel terminal ;

·         La réhabilitation des aérodromes régionaux (Boké, Labé, Kankan, N’zérékoré…) ;

·         La libération de la part de l’Etat (5 millions de dollar) dans le capital de Guinée Airlines ;

·         L’extension et la modernisation du Port Autonome de Conakry (PAC) avec la réalisation d’une pénétrante routière de plus de 4,1 Km, un parking de stationnement de plus de 1.200 camions, l’éclairage public du Port et le renforcement de la cadence de la capacité de travail du port ;

·         La relance et la modernisation de la diffusion du bulletin de la météo ;

·         Le renforcement du système d’information climatique et d’alerte précoce sur les variations climatiques ;

Ces quelques actions énumérées parmi tant d’autres témoignent sans ambages de deux années d’intenses réformes et de progrès accomplis dans les transports dans notre pays et qui traduisent l’ambition d’excellence et de progrès d’un homme Aboubacar SYLLA.

Des projets en cours de réalisation pour lesquels d’énormes avancées ont été accomplies se révèleront à l’opinion dans les prochaines semaines et prochains mois, lesquels témoigneront d’une véritable révolution dans les transports en Guinée, dessein qu’a nourri tout au long de son magistère le Ministre sortant des Transports. 

N’est-ce pas pour de tels résultats, de tels accomplissements, malgré la disette de ressources que se jaugent les compétences d’un homme et son attachement à son pays.

Après le Ministère de l’Information en 2006, celui de la Communication en 2010 et maintenant aux Transports, Aboubacar SYLLA aura réussi une fois de plus encore à faire respecter sa réputation d’homme de grands résultats toujours mu par l’amour de son pays.  

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique pour lequel il vient d’être sollicité par les soins du Président de la République, au regard des défis auxquels il est confronté pourra apprécier dans les prochaines semaines, les prochains mois, les qualités de management, le sens de l’Etat et du sacrifice d’un grand réformateur, par-delà tout, au service du progrès de la Guinée et du bien-être des Guinéens.

Kalil CAMARA

Juriste

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.