Bilan sanitaire à N’zérékoré : 12 morts d’Ebola, 20 de COVID-19, 2 décès dus à la rougeole et à la fièvre Lassa (préfecture)

Print Friendly, PDF & Email

L’année 2021 qui vient de se terminer a été une année épidémique dans la préfecture de N’zérékoré, au sud du pays. Lors de la traditionnelle présentation des vœux du préfet de N’zérékoré, le secrétaire général chargé des collectivités, Amara Kaba, est revenu sur la situation sanitaire dans la préfecture. 23 cas d’Ebola ont été notifiés, dont 16 cas confirmés, 7 cas probables, 11 sortis guéris et 12 décès.

En ce qui concerne la fièvre Lassa, on a enregistré 4 cas dont un décès. Et la rougeole, 123 cas notifiés dont deux bébés de o à 59 mois emportés par la maladie. S’agissant de la COVID 19, on a enregistré 245 cas parmi lesquels il y a eu 20 morts, précise l’administrateur.

Ce taux a été rendu possible grâce à la campagne de vaccination menée par les autorités du pays et leurs partenaires, ajoute Amara Kaba. « 10061 personnes ont été vaccinées avec le vaccin contre Ebola. A date, 50061 personnes ont été vaccinées dans la préfecture de N’zérékoré pour la première dose. Pour la deuxième dose, n’ont réussi seulement que 24600 personnes. Avec donc l’avènement du CNRD, la vaccination à outrance a été lancée »,  précise le secrétaire général chargé des collectivités qui invite par ailleurs la population à se faire vacciner pour freiner la propagation du nouveau variant Omicron. Et pour terminer, notre interlocuteur a fait savoir que la réapparition de l’épidémie Ebola aura permis aux localités touchées de bénéficier de quelque assistance dans le cadre de la riposte contre la maladie. Ce qui a permis la construction de 79 forages, 124 latrines et 10 incinérateurs.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

+224 621941777

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.