Bitumage de la voirie urbaine de Beyla : les travaux sont à l’arrêt, le maire interpelle le chef de l’Etat

Lancés avec fanfare et tambour battant en 2019, les travaux de construction et de bitumage de la voirie de la commune urbaine de Beyla, au sud du pays, sont arrêtés depuis près d’un an maintenant.

Selon la première autorité communale, le blocage de ces travaux est dû au manque de financement de l’État vis-à-vis de l’entreprise contractuelle.

« Il y a de  cela deux semaines que je suis allé rencontrer  l’entreprise en charge des travaux. Mais les responsables m’ont fait savoir que la faute, c’est l’État guinéen qui n’aurait pas honoré son engagement. Ils ont précisé  que c’est l’entreprise qui a préfinancé le démarrage. Les travaux devraient durer 18 mois, mais aujourd’hui la durée contractuelle est dépassée déjà. Même un centime de bitume, on n’a pas eu. Et pourtant, le lancement des travaux de chez nous a eu lieu avant d’autres villes et tous ces travaux c’est dans le budget national », indique Djiba Donzo.

 Face au retard donc accusé  dans la réalisation de ces travaux que les citoyens attendaient avec impatience, le maire interpelle le chef de l’État pour l’effectivité des travaux.

« C’est le chef de l’État et son gouvernement que nous invitons à nous aider pour terminer ces travaux dans notre commune. On en a franchement besoin. Et aujourd’hui, quand il pleut, c’est la boue et la circulation devient difficile. Par ma voix, les citoyens de Beyla invitent le président Alpha Condé à prendre les choses en main », plaide le maire.

Il faut noter que ce sont au total 12 kilomètres de bitume avec un coût de réalisation de 109 milliards de francs guinéens prévus dans le budget national.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

+224 621941777

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.