Boké : bagarre rangée entre policiers et conducteurs de taxis motos

Print Friendly, PDF & Email

Il était environ 10 heures 30 minutes lorsqu’un bras de fer éclatait entre les conducteurs de taxis motos et des agents de la Police routière évoluant dans la préfecture de Boké.

Le conflit s’est produit suite à l’interpellation d’un motard dont la moto dispose jusqu’ici d’un échappement de quatre trous, interdits pourtant par la Police.

Ceci, à cause des bruits qui dérangent les riverains notamment, la population.

Après l’interpellation du jeune, des conducteurs de taxis motos et d’autres jeunes agités qui observaient la scène se sont aussi mêlés dans la danse.

Et même des vendeuses d’habits et de condiments installés à la devanture de la préfecture n’étaient pas en reste.

Toute chose qui a empêché la police de faire son travail, alors que le pickup était fin prête.

Hormis les échappements à quatre trous, il est aussi interdit aux conducteurs de taxis motos l’usage des plaques rouges pour leur identification.

Mamadouba Camara, Boké

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!