Boké : dégradation prématurée des voiries réhabilitées par la commune

Print Friendly, PDF & Email

Réhabilitées il y a juste une semaine, les voiries principales et secondaires de la commune urbaine de Boké sont dans un état de dégradation prématurée due aux pluies diluviennes qui se sont abattues ces derniers jours sur le Kakandé.

Aujourd’hui, cette action de la Mairie, de la préfecture mise en œuvre par la Société UMS (United Mining Suppley) fait l’objet de chaudes critiques dans les lieux publics (Bars-café, restaurants, autour des tasses du thé, etc.)

Pour preuve, les trous béants et nids de poule sont visibles partout et à distance le long de ces artères.

Démarrés la semaine dernière en tintamarre, les travaux de réhabilitation de la voirie urbaine sont totalement remis à l’eau par des pluies diluviennes qui continuent de s’abattre sur la commune urbaine de Boké et ses environs.

A ce jour, presqu’une bonne partie est couverte de quantités de granites, déversées dans le but de corriger les points noirs.

Déjà, des citoyens pessimistes commencent à livrer des critiques contre la Commune qui, selon eux, n’aurait pas choisi une période propice pour la réalisation de ces travaux.

D’ailleurs, d’autres estiment que : «le moment est très mal choisi pour matérialiser une telle initiative si ce n’est pas pour manger l’argent et dire après qu’on a fait ceci, on a fait cela. Ce qui est surtout écœurant, il n’y a pas de qualité dans le travail qui est fait sur le terrain…»

«Tout le monde sait qu’on ne peut pas réparer des nids de poule en y déversant simplement des tonnes de granites et faire passer dessus, des compacteurs. Consciencieusement, ce n’est pas du bon travail qu’on est en train d’accomplir ici. Sion, le projet en soit est bon mais la période est très mal indiquée, il faut se dire la vérité. Quelques part, c’est la faute aux professionnels et aux responsables qui les accompagnent…», soutiennent beaucoup.

Du constat, des trous béants, nids de poule et des rigoles commencent à réapparaître au niveau des points noirs corrigés par la Commune et l’entreprise partenaire.

Mamadouba Camara

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.