Boké : la population carcérale sera vaccinée mardi prochain (procureur)

Print Friendly, PDF & Email

La population carcérale de la prison civile du Pont de Fer au quartier Yomboya dans la Commune urbaine de Boké, recevra sa toute première dose de vaccin contre le Covid-19 dès le mardi, 7 septembre 2021, selon le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Boké, M. Ansoumane Kéita.

Dans un entretien qu’il nous a accordé ce vendredi, 03 septembre, le Procureur de Boké a laissé entendre : «la population carcérale de la Maison centrale de Boké doit être vaccinée pour soulager l’ensemble des prisonniers. C’est pourquoi, nous avons pris langue avec la Direction Préfectorale de la Santé (DPS) qui nous a déjà donné son accord…»

Dès le mardi prochain, rassure M. Ansoumane Kéita, tous les prisonniers recevront leur première dose de vaccin contre le Covid-19 qui a décimé des milliers de familles à travers le Monde.

Interrogé sur la situation sanitaire des détenus, le régisseur de la prison civile ou Pont de Fer de Boké, Mamadou Alpha Diaby, a précisé : «tous les détenus sont suffisamment sensibilisés et sont pressés de recevoir leurs doses.»

Selon le Point focal entre la DPS et la Maison centrale de Boké, Dr Camara, «les vaccins sont disponibles pour vacciner tous les détenus du Pont de Fer ou la Prison Civile de Boké. D’ailleurs, ils ne sont que 150 personnes y compris le personnel pénitentiaire. On n’attend que l’équipe de Dibiya qui doit aller là-bas à la date indiquée…»

Mamadouba Camara

2 Commentaires
  1. Sylla 3 semaines il y a
    Repondre

    C’est criminel.
    Vacciner des gens contre leur volonté.
    C’est un crime. À bas la dictature.

  2. Sylla 3 semaines il y a
    Repondre

    Le peuple est pris en otage.
    On impose un soi disant vaccin meurtrier contre la volonté des gens. Dieu va vous châtiera mécréants.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.