Boké : la Société GDM paie 87 millions 481 mille 363 GNF à la CU et aux CR de Kolaboui, Malapouya et Tanènè

Print Friendly, PDF & Email

La Société Guinéenne des Mines (GDM) a procédé mercredi, 15 avril 2020, au payement d’un montant total de quatre-vingt-sept millions  quatre cent quatre-vingt et un mille trois cents soixante-trois (87.481.363) de francs guinéens, représentant les taxes superficiaires, exercice 2019, aux communautés de la Commune urbaine (CU), des sous-préfectures de Kolaboui, Malapouya et Tanènè dans la préfecture de Boké.

Selon le Chef du Département des relations communautaires de ladite entreprise, Oumar Djénabou Diallo, «Sont bénéficiaires de ces taxes, les riverains des deux (02) permis. Le 1er à Boké, s’étend sur une superficie de 124,39 km2 et le second à Kolia (Boffa) sur une superficie de 283,37km2 en phase de recherches.»

Il est à souligner que la clé de répartition dudit montant est établie comme suit: CU (17.378.121 GNF), Kolaboui (9.037.186 GNF), Malapouya (38.553.970 GNF) et Tanènè (22.512.087 GNF).

C’est pourquoi, M. Diallo a tenu à rappeler que  «Les  montants alloués à chacune des collectivités concernées, varient en fonction de la surface occupée.»

La cérémonie de remise des montants a eu lieu ce mercredi même dans les locaux du Bloc administratif de la préfecture de Boké. C’était en présence des receveurs communautaires des quatre (04) collectivités locales citées plus haut.

Quant à elle, la Société Consolited Mining Corporation (CMC) en phase de recherches, a payé un montant de 39 millions 857 mille 857 francs Guinéens (39.857.857 GNF) comme taxes superficiaires exercice 2019,  à la population de Kolia dans la préfecture de Boké.

Par la voix de leurs mandants, les receveurs communautaires ont promis l’utilisation judicieuse de ces taxes qui, d’après eux, entrent dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations de leurs localités respectives.

Mamadouba Camara, Boké

 

 

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.