Boké : le chargé d’affaires a.i à l’Ambassade des USA visite le Musée régional

Print Friendly, PDF & Email

Le chargé des affaires ad interim (a.i) à l’ambassade des Etats Unis d’Amérique en République de Guinée, STEVEN KOUTSIS, en compagnie des membres de son Cabinet, de sa cellule de Communication, du directeur régional de la santé et des délégués de la coordination régionale du projet StopPalu, a effectué ce jeudi, 18 février 2021, une visite de travail dans la région administrative de Boké.

Objectif, découvrir la Région de Boké et ses potentialités, toucher du doigt aux réalités liées au déroulement de la présidentielle de 2020, être renseigné de la sur la situation des détenus politiques s’il y en a eu et rendre une visite de courtoisie aux autorités administratives de la localité.

S’agissant des détenus politiques, a répondu le gouverneur de région, général de Division, Siba Sévérin Loholamou, « La Région de Boké n’a pas connu de pagailles. C’est pourquoi, il n’y a pas eu de détenus politiques ici.»

Par ailleurs, le gouverneur se dit satisfait des actions de solidarité engagées par le gouvernement américain pour accompagner la Guinée dans son élan de Développement.

Pour sa part, le diplomate américain tient au  raffermissement des relations bilaterales liant les deux pays (Amérique-Guinée), à l’accompagnement de la Guinée dans le cadre de la lutte contre le paludisme, considéré ces dernières années comme l’une des principales causes de la mortalité et morbidité des femmes et enfants dans les hôpitaux.

Plus loin, M. Koutsis a insisté sur le renforcement d’un partenariat fécond entre les sociétés minières et les communautés riveraines pour le bien-être de la population guinéenne.

Il a, par ailleurs apprécié la création des écoles professionnelles par l’Etat guinéen qui attache du prix à la qualification de la main d’œuvre locale pour assurer la relève.

Parlant de la lutte contre le paludisme, le nouvel ambassadeur des USA en Guinée a salué le Ministère de la Santé, ses personnels ainsi que les membres de l’équipe de la coordination régionale Stoppalu pour avoir renforcé les couvertures sanitaire et vaccinale dans la Région de Boké.

Visiblement satisfait de la visite de hautes personnalités, le conservateur Musée, Mamadou Bobo Traoré a réagi : «Quand de hautes personnalités nationales et étrangères viennent visiter le Musée, ça permet de vendre le musée, ça permet d’avoir des ressources et des aides à partir de leurs partenaires.»

Selon M. Traoré, «La toute première restauration de ce Musée régional de Boké est l’œuvre de l’Ambassade des Etats Unis en Guinée.»

Au sortir d’une visite guidée qu’il a effectuée dans les locaux du musée en passant par le Chemin du voyage sans retour, l’Ambassadeur des Etats Unis a précisé : «En 1996, notre Ambassade a contribué à la réhabilitation de cet édifice qui symbolise l’histoire commune de l’Afrique et de l’Amérique.»

Selon M. KOUTSIS, «Le musée régional de Boké est le premier pas malheureux des esclaves clandestins pour les Amériques.»

A noter qu’avant de quitter Boké, le nouvel Ambassadeur des USA en Guinée, son excellence, STEVEN KOUTSIS s’est rendu dans le district de Madina Kébenya, quartier Corara dans la Commune urbaine de Boké.

Les autorités, sages, jeunes et femmes de Madina Kébenya ont plaidé pour le reprofilage de leur route menant à Boké-Centre, la construction d’un Pont, d’un Poste de santé et d’un Collège moderne.

Mamadouba Camara, Boké

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.