Boké : le Réseau Environnement Bauxite (REB) et la Chambre des Mines lancent une campagne de mise en terre de 20.000 arbres

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre de la protection de l’Environnement, le Réseau Environnement Bauxite (REB) et la Chambre des Mines ont lancé ce lundi, 09 août 2021 dans le district Kantoniba, quartier Kakoui, Commune urbaine de Boké, une campagne de reboisement de 20.000 arbres sur une superficie de 10 ha dans la Région administrative de Boké.

C’est le Chef de Cabinet du Gouvernorat de Boké, Samba Fraterna Barry, en présence des entreprises minières membres du REB, du secrétaire général chargé des collectivités décentralisées, Jean Béavogui, des responsables des services techniques ainsi que les Maires, jeunes et femmes des localités concernées.

Le projet, selon le vice président du REB, Moussa Thiam, directeur environnemental et social de la Société AMR, a pour objectif de concilier les activités minières avec la conservation de l’environnement et le bien-être des communautés riveraines que le Réseau Environnement Bauxite (REB), créé en 2018 à la suite de la signature d’un protocole d’accord entre les sociétés membres.

Pour cette première phase, la tête de source du fleuve Tinguilinta (Sangarédi) et ses affluents sont choisis par les Services techniques fortement impliqués dans la mise en œuvre du projet.

Dans le cadre de ce projet, selon le vice président du REB, Moussa Thiam, «Vingt mille (20.000) arbres d’espèces locales et 1000 bottes de vétiver pour le contrôle d’érosion seront mis à terre au niveau de 8 têtes de source dans les préfectures de Boké et Télimelé.»

Plus loin, Moussa Thiam a indiqué : «Ce projet de reboisement va être réalisé grâce aux soutiens financiers des entreprises membres et l’apport technique de l’inspection régionale de l’environnement et des eaux et Forêts basée dans la Région de Boké ainsi que l’ensemble des Services techniques du Gouvernorat et de la préfecture de Boké.»

Pour sa part, le secrétaire général des collectivités décentralisées de Boké, Jean Béavogui a invité les populations des localités à la sauvegarde des jeunes plants avant de réitérer la disponibilité des autorités locales à accompagner le projet.

«Nous sommes les premiers soldats à surveiller ces arbres qu’on est en train de mettre en terre au bénéfice de nos populations…» s’est exprimé Mamadou Coumbassa, président du district Wakrya.

Demandant aux autres sociétés minières d’adhérer au REB, l’inspecteur régional de l’Environnement des Eaux et Forêts basé à Boké, Claude François Koulémou a promis de mettre la main d’œuvre locale à contribution  pour mener à bien le projet REB.

Donnant le coup d’envoi de la présente campagne, le Chef de Cabinet du Gouvernorat de Boké a salué les membres du REB pour dit-il, l’esprit participatif à la faveur de la protection de l’Environnement, source de vie.

Selon Samba Fraterna Barry, «Sauvegarder les cours d’eaux, c’est pour sauver des vies humaines.»

Pour mémoire, le REB (Réseau Environnement Bauxite) piloté par la Chambre des Mines de Guinée, est composé six de (06) grandes Compagnies minières à savoir,  AMR (Alliance Minière Responsable), AMC (Alliance Minière Commodities), ALUFER, CBG (Compagnie des Bauxites de Guinée), GAC (Guinée Alumina Corporation) et la Société Minière de Boké (SMB) sous la coordination de la CMG.

A noter que l’entreprise «Environnement, Construction, Ingénierie (ECI) et Bâtiments Travaux Publics (BTP) est chargée de la mise en œuvre de ce projet d’envergure.

Mamadouba Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.