Boké : l’UNCDF entend améliorer le niveau de mobilisation des recettes des communes de Boffa, Boké, Kamsar…

Print Friendly, PDF & Email

Dans le souci d’améliorer le niveau de recouvrement des recettes des Communes, l’UNCDF, à travers le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a organisé le mercredi 17 novembre dernier, au gouvernorat de Boké, un atelier régional de restitution des résultats de l’évaluation de l’espace fiscal des communes de Kamsar, Boké, Sangarédi, Koba et Boffa.

La rencontre de Boké regroupe les maires et vices-maires des communes de Boké, Boffa, Kamsar, Koba et Sangarédi, Secrétaires généraux et receveurs communautaires, le Chef SERACCO du gouvernorat de Boké, chef section Impôt, responsables des services préfectoraux de développement (SPD), présidents de la commission finance, directeurs des microréalisations (DMR) et les chargés de l’organisation des collectivités (COC).

L’objectif est de valider de façon participative, les Plans d’actions de mobilisation des recettes des dix (10) communes touchées par l’exercice. De manière générale, ces ateliers constituent une occasion pour les élus locaux et cadres des services techniques, de partager les résultats de l’évaluation de l’espace fiscal des communes ciblées par la mission.

Pour mémoire, le Système des Nations Unies (SNU) appuie le gouvernement guinéen à élaborer et mettre en œuvre une stratégie de financement des objectifs pour le développement durable (ODD) avec un triple objectif à savoir, améliorer la mobilisation des ressources internes et externes pour le financement des ODD, améliorer l’alignement des Plans et des budgets nationaux aux ODD, renforcer le système de suivi-évaluation et de contrôle citoyen pour assurer une exécution efficace et efficiente des plans et des budgets en vue d’atteindre les ODD.

Ce programme dit conjoint est mis en œuvre par le PNUD, UNICEF et UNCDF. En outre, il vise à doter la Guinée d’une stratégie nationale de financement des ODD pour accélérer l’atteinte des cibles prioritaires.

Pour la réussite de ce projet d’envergure, l’UNCDF a sollicité et obtenu auprès de la Direction Nationale du Développement Local (DNDL) la mise à disposition de deux (2) cadres qui ont systématiquement travaillé avec l’équipe du projet AGREM dans le cadre de l’évaluation de l’espace fiscal des communes sur les ressources locales, les ressources privées et externes.

A Boké, le projet touche les communes de Boké, Boffa, Kamsar, Sangarédi et Koba. A date, la collecte, l’analyse, la validation des données collectées et la rédaction des rapports ont été réalisées au niveau des communes citées plus haut.

C’est pourquoi, l’UNCDF a jugé utile d’organiser des ateliers régionaux axés sur le partage des résultats de l’évaluation de l’espace fiscal des dix (10) communes touchées par L’exercice afin de valider les plans d’actions d’amélioration du niveau de mobilisation des recettes de ces communes.

 Pour le succès de ce rendez-vous de Boké, l’UNCDF Guinée, a mobilisé une équipe mixte composée de ses Experts et ceux du MATD en l’occurrence M. Carlos, M. Boubacar, M. sayon et M. Abdoulaye Doumbouya, chef de division finance locale à la direction nationale du développement local.

Durant cet atelier de restitution, les participants se sont familiarisés avec l’approche méthodologique utilisée, des contraintes et atouts liés à la mobilisation des ressources au niveau des collectivités locales, des pistes de solution afin d’améliorer la mobilisation des ressources locales dans les 5 communes de la préfecture de Boké.

A l’issue de cet atelier régional tenu à Boké, les acteurs locaux seront  suffisamment informés et outillés sur les résultats de l’évaluation de l’espace fiscal de leurs communes respectives en vue de la prise en compte de leurs observations dans la rédaction du rapport final de la mission.

Déjà, le département de tutelle (Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation) dispose des informations fiables sur l’état des lieux de l’espace fiscal de l’échantillon et la prise en compte de l’atteinte des ODD au niveau des communes.

C’est pourquoi, à la fin de l’atelier de Boké, les communes ont validé les plans d’actions de mobilisation des recettes.

Mamadouba Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.