Boké-Manifs à Dapilon: vers une sortie de crise

Print Friendly, PDF & Email

La grève déclenchée par les employés de la Société WAP au port de Dapilon, sous-préfecture de Kolaboui, dans la préfecture de Boké, est en passe d’être résolue. Une médiation dirigée par les sages de la localité s’est  tenue jeudi pour permettre la reprise des activités minières.

Cette médiation dirigée par Elhadj Karamba Guirassy, notable de Kamikolon, un district proche du port de Dapilon, tente de ramener les manifestants à la raison pour  prioriser le dialogue.

A Dapilon, les grévistes avaient refusé  toutes les propositions faites par le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées, Jean Béavogui.

Selon une source proche de la crise, les manifestants réclament le renouvellement du bureau syndical des travailleurs dont le mandat est arrivé à échéance depuis février 2021. Du côté de la Direction de WAP, le renouvellement du bureau devrait s’opérer en août 2021 suite à une décision collégiale de toutes les parties en raison du début du coronavirus.

Interpellé sur la question, le Directeur Général de la SMB précise que l’ensemble des membres du Consortium SMB Winning condamne les violences sur les sites d’opération. Frédéric Bouzigues prône le dialogue pour la résolution de toute crise afin d’éviter les arrêts d’activités qui sont dommageables à l’ensemble des parties prenantes dont les employés. Il insiste que tout sera mis en œuvre pour ramener le calme dans la cité et surtout protéger les employés et les installations.

La rapide résolution de cette crise qui n’avait pas lieu d’être est à l’avantage des employés, de la société et de l’Etat.

Mamadouba Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.