Boké : validation du manuel de la réhabilitation et de la restauration minière durable dans la région

Le centre d’études et de recherches en environnement (CERE) en collaboration avec la Chambre des Mines de Guinée (CMG) et le Réseau Environnement Bauxite (REB), a organisé ce jeudi 19 janvier 2023, à Kamsar, un atelier de validation du manuel de la réhabilitation et de la restauration minière durable dans la région administrative de Boké.

C’est le Gouverneur de région de la Région administrative de Boké, ancien Contrôleur Général de Police, Mamadou Camara qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux.

L’évènement a mobilisé outre, les responsables des six (06) sociétés minières membres du REB, de la Chambre des Mines de Guinée ainsi que des services techniques et de l’Institut Supérieur des mines et Géologie de Boké (ISMGB).

Selon le directeur Santé, Sécurité, environnement, Communauté de la CBG, Mamadou Aliou Barry de la CBG, son institution a réhabilité près de 2.900 ha avec plus de 2.300.000 arbres plantés. Et depuis 2017, elle plus 1000 ha ont été faits pour plus 620 arbres d’espèces locales. »

Cet atelier, indique M. Barry, « Nous permettra d’harmoniser nos façons de faire pour le bénéfice de nos entreprises et de nos communautés qui sont nos partenaires. »

La réhabilitation des mines dit-il, pour but d’aider un écosystème à retrouver ses fonctions, à redonner au sol ses caractéristiques productives en comparaison avec l’écosystème d’origine. C’est un processus qui doit être efficace, efficient, engageant.

Mais comment les six compagnies du REB sont-elles arrivées à ce stade ?

De l’avis de la présidente du Réseau Environnement Bauxite (REB), Mme Aïssatou Bobo Diallo, « L’élaboration de ce manuel s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan de travail annuel du REB exercice 2022. Ce réseau composé de six sociétés minières bauxitiques sont réunies sous l’égide de la Chambre des Mines de Guinée. »

Selon elle, le REB s’inscrit également, dans la dynamique de contribuer à répondre à ses engagements, au respect de la réhabilitation et de la restauration écologique pour une meilleure conservation de la biodiversité.

Ce travail, précise la présidente du REB (Réseau Environnement Bauxite), « A été rendu possible grâce au cofinancement des entreprises membres du REB, de la Chambre des Mines de Guinée et de la délégation de la générale au Québec basée à Dakar (Sénégal) sous le mandat du SERE.

Plus loin, Mme Diallo n’a pas passé sous silence, l’harmonisation des pratiques des entreprises minières dans la région de Boké, tenant compte de la Convention sur les changements climatiques, du respect de la réhabilitation du réseau écologique et de la stratégie nationale de réhabilitation.

Remerciant la Direction générale de la CBG, elle précise que « La gestion cumulative des impacts est très bénéfique à l’ensemble des parties prenantes.

Ouvrant les travaux, le gouverneur de la région administrative de Boké, Mamadou Camara a déclaré : « Ce document qui est un bréviaire pour la bonne pratique d’exploitation des activités minières, revêt une importance capitale. C’est un outil de travail et de référence pour la réhabilitation et la restauration de l’écosystème des zones dégradées. »

Pour le gouverneur de Boké, les utilisateurs de ce Manuel doivent garder à l’esprit qu’il est principalement destiné à servir pour l’amélioration du couvert végétal de la région, à travers la régénération naturelle pour assister de l’agro forestier.

Remerciant le président de la transition pour sa vision de développement socioéconomique de la Guinée et des Guinéens, le gouverneur de Boké rassure que l’autorité régionale veille désormais, au respect de l’applicabilité des textes réglementaires et aux engagements communautaires des sociétés minières dans les zones impactées.

Dans un exposé liminaire, le Consultant du Centre d’études et de recherches en Environnement (CERE) informe que ce Manuel de réhabilitation et de Restauration Minière Durable a permis d’identifier 50 espèces locales déjà expérimentées par les sociétés minières évoluant dans la Région de Boké.

Mamadouba Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.