Boubacar ‘’Grenade’’ : “je ne suis pas prêt à rencontrer le président de l’UFDG et son épouse”

Print Friendly, PDF & Email

Sorti de prison il y a un peu plus de 48 heures, à la suite d’une grâce présidentielle, Boubacar Diallo alias ‘’Grenade’’ a réitéré son retrait de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Dans l’émission « Mirador » de FIM FM, l’ancien militant du parti dirigé par Cellou Dalein Diallo a révélé pourquoi il a quitté l’UFDG. ‘’Grenade’’ indique qu’il a été abandonné par le plus grand parti de l’opposition, au sein duquel il militait.

« J’ai constaté que parfois dans la vie, tes ennemis peuvent devenir tes vrais amis. Tes adversaires se transforment en frères de même lait et de même sang, surtout quand tu te retrouves dans une situation de  trahison et de déception. En prison, j’ai reçu la visite de personnes auxquelles je ne m’attendais pas. Oui, l’UFDG m’avait abandonné, je le confirme. Étant le militant que j’étais hier dans ce parti, ce n’est pas moi qui dois demander ce que je dois manger ou boire. C’est eux qui devraient venir vers moi pour me le demander s’ils étaient reconnaissants.», a lâché Boubacar Diallo ‘’Grenade’’.

Sur ses rapports avec l’UFDG et son président, l’ancien prisonnier soutient qu’il n’est pas prêt pour le moment à rencontrer Cellou Dalein Diallo et son épouse.

«Pour le moment, je ne suis pas prêt à rencontrer le président de l’UFDG et son épouse, parce qu’ils ne m’ont jamais rencontré à la maison centrale mais ils ont rencontré les cadres du parti qui sont là-bas », a-t-il ajouté.

Même si ce n’est pas à l’ordre du jour, Boubacar Diallo n’exclut pas de rejoindre le parti au pouvoir si sa conscience irréprochable qui l’a guidé à l’UFDG le poussait dans ce sens.

Pour rappel, Boubacar Diallo ‘’Grenade’’ a été condamné en première instance et en appel à 10 ans de prison dont 5 de sûreté.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.