Boubacar Yacine aux hommes de médias : ‘’nous avons le devoir de préserver notre cohésion nationale’’

Print Friendly, PDF & Email

Dans le but de préserver la cohésion nationale dans  le pays en cette période de transition, le président  de la Haute Autorité de la Communication, (HAC), Boubacar Yacine Diallo s’est entretenu ce lundi avec les responsables des associations de presse et hommes de médias.

Cette rencontre qui s’est déroulée au siège de la HAC situé à Kaloum, a permis aux journalistes de dénoncer quelques problèmes existants dans leur domaine. Mais aussi de formuler des recommandations permettant aux médias de réussir leur pari en cette période d’exception que traverse le pays depuis le 5 septembre dernier.

« Je voudrais rappeler aux journalistes à travers leurs associations et leurs patrons qu’ils sont avant d’être journalistes des citoyens. Et comme chaque citoyen, nous avons le devoir de préserver notre unité nationale. Nous avons le devoir de préserver notre cohésion nationale. Et la meilleure façon pour le journaliste de le faire, c’est de considérer comme il a été dit toujours que les faits sont sacrés et le commentaire est libre. Le journaliste doit mettre en avant sa responsabilisation pour que notre presse, à la fin de la transition soit applaudie », a dit le patron de la HAC. 

Poursuivant, il a tenu à mentionner : ajouter : « Je pense qu’il faut bien gérer ces émissions interactives et bien gérer les émissions de débats. On remarque qu’il y a des journalistes qui sont devenus des savants autoproclamés. Ils connaissent tout et dans tous les domaines. Je pense qu’il faut être modeste. Un journaliste doit tout savoir. Moi, à l’école de journalisme où j’ai été, toutes les matières en dehors de la médecine et des mathématiques sont des sciences auxiliaires du journalisme, le droit, la philosophie, la littéraire, l’histoire. Mais vous ne pouvez pas vous substituez aux spécialistes ».

Répondant à une demande du patron de l’AGUIPEL, Amadou Tham Camara qui est celle de la production d’un code de bonne conduite pour les journalistes, Boubacar Yacine Diallo a rassuré : « on va mettre rapidement une commission pour rédiger le code de bonne conduite et de voir la nécessité de remettre sur pied l’observatoire. Ça sera en collaboration avec les associations. »

Elisa Camara 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.