Connect with us

Politique

Bourde diplomatique : le coup de fil du Macky qui a mis en colère Alpha Condé (média)

A la présidence de la République sénégalaise, les bourdes se succèdent et ne se ressemblent pas. Alors que l’opinion n’a pas fini d’épiloguer sur l’erreur protocolaire lors du point de presse conjoint entre les Présidents Macky Sall et Abdel Fattah al-Sissi, en visite officielle à Dakar, LeQuotidien, dans sa parution du jour, signale une autre bourde diplomatique. Entre le Sénégal et la Guinée.

En effet, rapporte le journal, en voulant joindre l’opposant Cellou Dalein Diallo, une personne du Standard de la présidence de la République a tout simplement composé le numéro personnel du Président Alpha Condé.

Après avoir dit ses quatre vérités à la personne en question, le Président guinéen a rappelé directement, son homologue, Macky Sall, pour lui dire ce qu’il en pensait.

Pour le moment, précise Lequotidien, on ne sait pas si Alpha Condé a été calmé par les explications alambiquées du chef de l’Etat sénégalais ou si dès sa passation de services, le ministre des Affaires étrangères, Amadou Bâ, se rendra d’urgence en Guinée pour rafistoler ce coup franc du standard du palais.

Source : Senego

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    13 avril 2019 at 19 h 19 min

    Ecoutez. C’est une foutaise inacceptable qu’il ne faudra pas du tout laisser passer.

    Personne ne leur interdit de choisir l’interlocuteur que le Sénégal voudrait avoir en Guinée. Cela est l’affaire du Sénégal et nous on s’en fout de le savoir.

    Si le Sénégal veut, il lui est loisible de préférer n’importe quel interlocuteur fut-il un leader politique de l’Opposition Guinéenne en lieu et place du Président de la République en fonction. Nous, on s’en fout de savoir leur préférence comme interlocuteur en Guinée, puisque c’est leur droit de le choisir.

    Personnellement j’ai toujours été très admiratif à l’endroit du Président Macky Sall en raison de ses résultats économiques indiscutables durant son leadership à la tête de son pays. Mais là, c’est inacceptable et cela confirme toujours ce que j’ai toujours cru savoir en ce qui concerne l’existence au Sénégal, d’officines obscures qui feront tout pour saboter les relations normales entre les deux Chefs d’Etat, Alpha Condé et Macky Sall.

    Comment le numéro de téléphone personnel du Président de la République de Guinée, peut-il se retrouver entre les mains d’un fonctionnaire de l’Administration Sénégalaise et qu’est-ce qui prouve que ce même numéro ne se retrouverait pas un jour avec Monsieur tout le monde, et n’importe où dans la rue ou même au pire des cas, dans les mains des services de la mafia internationale ? Qu’est-ce qui garantit qu’un tel scénario catastrophe soit impossible ?

    Cela n’est pas du sérieux disons-le franchement et pas du tout diplomatique.

    Ceci dit, s’ils continuent de traiter les plus hauts officiels Guinéens comme des « niak », comme ils savent bien le faire, il faudrait leur donner la réponse appropriée immédiatement, et pour le reste l’on s’en fout, advienne que pourra.

    Je crois que diplomatiquement parlant, il faudrait être très conséquent et clair avec le Sénégal. Qu’est-ce qu’ils cherchent et qu’est-ce qu’ils veulent de la Guinée ?

    La Guinée devrait rappeler immédiatement pour consultation son Ambassadeur ou son Chargé d’affaires actuellement en poste au Sénégal pour marquer toute sa désapprobation par rapport aux façons de faire du Gouvernement Sénégalais. Pourquoi ? Parce que le Sénégal a l’obligation de traiter la Guinée comme il traite le Maroc, la France ou l’Arabie Saoudite.

    Ça devient de la mesquinerie et de l’arrogance.

    Figurez-vous comment les officiels Sénégalais auraient pu traiter le Président Guinéen, si ce dernier avait eu la maladresse d’appeler sur le téléphone personnel du Président Macky Sall en demandant de vouloir parler à Idrissa Seck ou à Ousmane Sonko en ce moment précis ?

    Comment le Gouvernement Sénégalais aurait-il réagi ? Sans aucune langue de bois ni démagogie, comment aurait-il réagi ?

    Je voudrais bien le savoir.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook