Bouré Balato (Siguiri): un jeune homme meurt dans une clinique clandestine, la population en colère

Print Friendly, PDF & Email


La tension est vive dans la sous-préfecture de Kintinia, plus précisément dans le district de Bouré Balato, situé à 20 km du centre-ville de Siguiri. C’est suite à la mort d’un jeune homme, du nom de Oumar, communément appelé Kimalo que les citoyens ont laissé  éclater leur colère. C’est un nommé Dr Kalou Traoré qui a tenté d’opérer le jeune homme en question mais malheureusement, ce dernier a rendu l’âme.

Le poste de gendarmerie, aussitôt informé, s’est vite rendu sur les lieux pour arrêter le présumé coupable.

Selon les témoignages, cette clinique n’a aucun signe d’identification à plus forte raison un agrément. « Ce n’est pas la première fois, il a tué plus de 4 personnes. D’ailleurs sa clinique n’est pas identifiée, le jeune homme est vraiment connu à Balato. Lorsqu’il est venu, après leur visite, ils ont déclaré que c’est l’appendicite. C’est ainsi que Kalou Traoré, propriétaire du lieu, a tenté d’opérer. Comme il n’a pas pu, il a préféré envoyer le patient à Siguiri. Malheureusement, en cours de la route, il a rendu l’âme », a témoigné la famille du défunt, qui était célibataire, sans enfant et âgé de 27 ans.

Pour éviter que la population ne se rende justice, les forces de défense et de sécurité ont rapidement fermé le lieu, tout en arrêtant le présumé coupable. Il faut dire que la situation des cliniques privées inquiète de plus en plus la population de Siguiri. Un véritable casse-tête…

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.