Connect with us

Societé

Bras de fer entre autorités locales à Kintinian : Ousmane 1 Camara accuse le préfet de Siguiri et gouverneur de Kankan

Published

on

Il y a plus d’une semaine que la jeunesse de la sous-préfecture de Kintinian, dans la préfecture de Siguiri était dans la rue pour réclamer leur droit auprès des autorités préfectorales et communales. Tout serait commencé par le recrutement mis en place par la nouvelle société sous-traitante ‘’MOTA ENGIL’’.

Depuis l’annonce de cette nouvelle, un bras de fer est né entre la commune rurale et la direction sous-préfectorale de la jeunesse de la sous-préfecture de Kintinian. Selon le directeur sous-préfectoral de la jeunesse, c’est le non respect des textes de loi par le préfet de Siguiri et le gouverneur de Kankan qui est à l’origine de tous les problèmes.

« Tous  les ministres ont leur part de responsabilité  de près ou de loin. Mais chez nous ici, aucun texte n’est appliqué par faute de méconnaissance. »

Dans la même logique, il (Ousmane 1 Camara responsable sous-préfectoral de la jeunesse de Kintinian) accuse l’autorité préfectorale de Siguiri quant à la non maîtrise des textes. « Elles (autorités) constituent les maux dont souffrent les citoyens de Siguiri. L’autorité ne maîtrise pas les textes et le préfet est en train de faire l’amalgame. Il ne connaît pas la différence entre la communauté et la collectivité. C’est ça le gros problème. Le gouverneur qui est censé comprendre les choses est malheureusement emporté. Ce qui est aussi grave, c’est que le gouverneur a même affaibli la jeunesse du parti au pouvoir », dira-t-il, avant d’inviter l’Etat à prendre des dispositions afin d’éviter l’éclatement d’une autre tension dans leur localité.

Moussa Koutoubou, correspondant à Siguiri

+224 622478601

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités