Bruxelles. Un Guinéen accusé d’inceste : ‘’à 13 ans, mon père me faisait voir des films pornos’’

Print Friendly, PDF & Email

Inceste à Bruxelles. Un père guinéen accusé de viols incestueux sur ses deux filles Salimatou et Mariam. Selon l’aînée (Salimatou), elle a été abusée par son papa depuis l’âge de 13 ans et cela a continué pendant deux ans.

A l’en croire, elle avait entre 12 et 13 ans quand son père lui faisait voir des films pornos. Une fois, raconte-t-elle,  elle était tombée malade, son père est venu à son chevet. D’un coup, il s’est mis à toucher son corps jusqu’au niveau de ses seins. Elle lui aurait dit d’arrêter. Le papa lui répond que c’est normal parce qu’elle est sa fille.

“Un jour, il m’a appelée alors que j’étais dans la chambre de ma mère et m’a dit de m’asseoir auprès de lui et mettre ma tête sur son corps. Soudain, il me demande de sucer son sexe. Il m’a fait coucher et m’a … Un jour, il m’a même envoyée chez un de ses amis à Gatineau pour coucher avec moi. Tout s’est arrêté quand eu 15 ans. Je le repoussais et lui disais que ce n’est pas normal de coucher avec sa propre fille”, explique-t-elle.

Pourquoi tu n’as pas avisé ta mère ou d’autres personnes ? Lui demande la célèbre bloggeuse dans une vidéo devenue virale sur le réseau social Facebook. « Parce que je ne voulais pas qu’il y ait des problèmes. Les gens allaient me détester et me haïr ». Poursuivant, elle révèle que le courage de tout dévoiler est venu du fait que sa sœur Mariam aussi était régulièrement violée depuis 9 ans par le père. Sa sœur, à l’en croire, était même traumatisée. Et qu’un jour, Mariam à l’école a dessiné ce qu’elle subissait avec son père biologique. Mis au courant, le papa dit que sa fille est mentalement malade. C’est là dit-elle qu’elle (Salimatou) a pris son courage à deux mains pour ouvrir son cœur à sa maman sur le comportement de son père .

La maman qui a divorcé avec le papa ‘’incestueux’’ dit avoir porté l’affaire au niveau des juridictions compétentes de Belgique pour que ‘’justice soit rendue’.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.