Buter sur les chiffres : Pour Bah Oury, ‘’faut pas trop insister sur quelque chose qui peut arriver à tout le monde’’

Print Friendly, PDF & Email

Récemment, le ministre Ibrahima Kalil Konaté (K²) et le député Fodé Oussou Fofana ont buté sur des chiffres à l’Assemblée nationale. Un fait inédit? Mais pour Bah Oury, vice-président -exclu- de l’UFDG, “il ne faut pas trop insister sur quelque chose qui peut arriver à tout le monde”…

“Vous savez chacun d’entre nous peut à tout moment se retrouver en difficulté parce que sa langue peut avoir des difficultés à s’exprimer correctement, ça peut arriver à tout le monde. Vous savez avec l’âge, les yeux peuvent ne plus voir, donc si vous ne mettez pas des lunettes qui vous permettent de distinguer les petits chiffres vous aurez des difficultés à lire. Donc ça c’est quelques choses qui peut arriver à tout le monde. Mais il ne faut jamais se moquer de l’autre parce que vous ne savez pas si vous même vous n’allez pas tomber dans le même trou. Donc certains qui se sont moqués de monsieur K² se sont retrouvés dans la même situation et c’est à ce niveau-là que ça devient cocasse mai bon il ne faut pas trop insister sur quelque chose qui peut arriver à tout le monde. Donc Monsieur K² est du monde enseignant et il peut prononcer les chiffres.”

Propos recueillis par Thierno Sadou Diallo 

626656539

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.