Ça glisse au Sénégal : ces patronymes obligés de présenter des certificats de nationalité…

Print Friendly, PDF & Email

Le syndrome ivoirien rattrape-t-il le Sénégal ? Selon plusieurs médias, des Sénégalais qui ont pour noms de famille Diallo, Bâ, Barry -pour ne citer que ceux-ci, sont obligés désormais de présenter des certificats de nationalité pour espérer avoir des papiers administratifs au pays de Macky Sall.

C’est un peu trop compliqué pour les personnes avec ces noms d’obtenir des papiers, écrit Senego qui cite le député Aboubakry Diallo qui a récemment laissé éclater sa colère en séance plénière.

Il faut régler cette injustice. Nous sommes des Sénégalais comme tous les autres. Ce n’est pas normal qu’au niveau du passeport, qu’on me demande un certificat de nationalité, alors que le ” Ndiaye” passe facilement. Je parle seulement pour tous ceux qui sont dans la même situation. Ou bien on demande le certificat à tout le monde, ou bien on ne le demande à personne“, a plaidé la semaine dernière le parlementaire, lors du vote de budget 2021, du ministre de la Justice, Me Malick Sall, rapporte le site d’informations sénégalais.

“Il est frustrant de constater que le Sénégal n’est même pas encore parvenu à réaliser l’intégration Sénégalaise. Nous en avons marre qu’on demande à nos enfants des certificats de nationalité du simple fait de leur Nom. C’est une stigmatisation qui n’est pas acceptable. Au nom de quoi on doit demander à un Diallo, un Bâ ou un Barry un certificat, alors qu’on ne le demande pas à un Sall, ou un Ndiaye ? C’est aberrant”, regrette Aboubakry Diallo.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.