Cadre permanent de dialogue créé par Alpha Condé: « je suis soulagé. J’ai été écouté en partie » (Mamadou Sylla)

Print Friendly, PDF & Email

Suite au décret  présidentiel publié  hier  mercredi créant  un cadre permanent de dialogue politique et social, avec pour rôle d’organiser le dialogue entre les acteurs institutionnels, politiques et sociaux, le chef de file de l’opposition parlementaire, Mamadou Sylla, qui est sur pied depuis le 11 janvier dernier pour les mêmes motivations, s’est  dit soulagé par rapport à cette décision présidentielle. Car, selon lui, il a été  écouté  en partie par l’Exécutif. 

« Je suis très heureux de la décision du président, parce que c’est depuis le 11 janvier que j’ai entamé ma tournée de prise de contact avec les partis politiques, les institutions nationales et la société civile. Une tournée allant dans le sens d’un dialogue national. Et le 27 janvier, le président prend ce décret, je ne  peux que m’en réjouir. J’ai toujours dit que les Guinéens ont intérêt à dialoguer, parce que vous savez, actuellement, il y a trop de problèmes dans les pays. Que ce soit en Afrique, en Europe ou en Amérique. Le cas américain par exemple. Ce qui s’est passé là-bas, nous l’avons tous vu. Donc, aujourd’hui, la CEDEAO a tellement de problèmes dans la sous-région. Nous  avons intérêt à dialoguer entre nous pour faire la paix », a confié Mamadou Sylla ce jeudi à la presse qui l’accompagne dans sa tournée de prise de contact.

Elisa Camara 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.