Campagne à N’Zérékoré : le PADES accuse les autorités communales d’usurper son jour au profit du RPG

Print Friendly, PDF & Email

Selon le calendrier établi entre les partis politiques en lice dans la ville de N’Zérékoré, c’est le Parti des démocrates pour l’espoir-PADES qui devrait battre campagne ce samedi 03 octobre 2020. Mais contre toute attente, c’est le parti au pouvoir qui récupère ce jour. Une décision mal appréciée par le coordinateur régional du PADES, qui dénonce la non transparence et l’intimidation des autorités locales.

« On a écrit la lettre d’information que nous avons envoyée à la commune. Elle a donné son accord. Et conformément à la répartition des jours de campagne, ce jour c’est pour nous. Mais nous avons été étonnés que les gens viennent nous dire de laisser ce jour que le Premier Ministre vient. Ce qui n’est pas logique du tout. C’est de l’intimidation. Mais nous, nous avons évité un affrontement. On a vu récemment ce qui s’est passé à Faranah.  Ce n’est pas normal, dans la mesure où tous les partis ont eu leur jour de campagne. Et pire, ceux qui sont censés équilibrer les choses ne se battent tous que pour le RPG. Pour éviter toutes sortes de violences, j’ai prié mes partisans de rester calmes. C’est dommage qu’il n’y ait pas d’égalité dans une campagne électorale. Et pourtant on a fait la répartition, chacun a eu deux jours. Nous allons nous faire entendre autrement », menace le coordinateur.

Du côté des autorités communales, elles nous ont laissé entendre que c’est par négociation que le jour a été donné pour la réception du Chef du gouvernement en commun accord avec le PADES.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’Zérékoré

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.