Campagne des législatives : la HAC procède au tirage au sort de passage dans les médias publics des partis candidats

Print Friendly, PDF & Email

Comme annoncé, la Haute Autorité de la Communication (HAC) a organisé ce lundi, 20 janvier, à son siège, une journée d’échanges et d’information avec les représentants des partis politiques et des médias publics et privés. C’était en présence des membres du cabinet du Ministère de l’Information et de la Communication ainsi des directeurs généraux des organes publics (Horoya, RTG, l’AGP et la Radio rurale).

Deux points à savoir information et échange autour de la couverture médiatique de la campagne électorale et le tirage au sort de l’ordre de passage dans les médias publics des partis candidats au scrutin proportionnel et des candidats au scrutin uninominal étaient inscrits à l’ordre du jour.

A l’entame, le président de séance, commissaire Ousmane Camara a, au nom de la présidente de la HAC et de l’ensemble des autres commissaires remercié les uns et les autres pour leur présence, avant d’indiquer : « Le jeu que nous proposons, est que les partis politiques qui comptissent sur la liste nationale soient couverts par la RTG, l’AGP et le journal Horoya. Par contre, la liste uninominale, quelqu’un qui se présente dans une préfecture, n’est concerné que par les populations de cette préfecture. Nous avons décidé que cette liste soit couverte par les radios rurales… »

Selon le commissaire Sékouna Keita, la loi impose à la Haute Autorité de la Communication (HAC) et au Ministère de la Communication à l’occasion des élections en République de Guinée, de tout mettre en ouvre pour assurer la couverture de la campagne électorale et permettre à l’ensemble des partis candidats ou des candidats de bénéficier d’un aspect aux médias du service public. « Ce sont ces dispositions dont-il a été question par rapport à cette couverture médiatique. Nous avons voulu échanger avec les partis politiques sur le mécanisme qui est envisagé pour assurer la couverture e l’ensemble des partis candidats au scrutin proportionnel et des candidats au scrutin uninominal sur l’ensemble du territoire national. Nous avons également profité de l’occasion pour procéder au tirage au sort qui détermine en toute impartialité l’ordre de passade des différents dans les médias du service public. »

A la question de savoir pourquoi le timing de passage des candidats n’a pas été déterminé, il a tenu à préciser que la HAC reste toujours collée à la loi qui, selon lui, « dit qu’à l’occasion des élections, la HAC définie les modalités d’organisation de la campagne électorale dans les médias publics et faire des propositions au Ministère de la Communication et c’est ce que nous avons fait. Nous avons eu plusieurs réunions de travail avec le cabinet du ministre de la Communication et les représentants des médias publics. Nous avons défini le timing, mais il faut attendre que les mesures qui sont prises fassent l’objet d’un arrêté du ministre pour que nous puissions informer exactement l’ensemble des candidats quel sera le timing imparti à chacun d’entre eux. Ce qui reste clair, c’est que chaque candidat sera traité sur le même pied d’égalité que les autres. Il n’aura pas de traitement de faveur. »

Au terme de la rencontre, les deux tirages au sort (scrutin proportionnel et scrutin uninominal) ont eu lieu et les trente (30) formations candidates au scrutin proportionnel ont été tirées comme suit : 1- GDE ; 2- AFIA ; 3- PDG RDA ; 4- UFD ; 5- RGP ; 6- UPR ; 7- ARN ; 8-UFD ; 9- ARENA ; 10- RRD ; 11- PAG ; 12- MPD ; 13- UDIR ; 14- FIDEL ; 15- PGR ; 16- RGUD ; 17- RPR ; 18- PGPD ; 19- NGR ; 20- MPDG ; 21- PDC ; 22- PPD ; 23- RPG Arc-en-ciel ; 24- ADC-BOC ; 25- NFD ; 26- GUD ; 27- RDIG ; 28- PGRP ; 29- GECI ; 30- UFC.

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.