Connect with us

Societé

Can 2019. Décès de Mamoudou Barry, à Rouen (France) : ‘’le Procureur de la République s’est saisi de l’Affaire et l’enquête est en cours’’ (communiqué)

La famille Barry a la profonde douleur de vous annoncer le décès de notre fils, petit-fils, mari, père, frère, Mamoudou Barry survenu ce 20 juillet 2019 dans l’après-midi.

Enseignant-chercheur en Guinée et en France, docteur en Droit de l’Université de Rouen Normandie, Mamoudou Barry a soutenu une brillante thèse sur « Les politiques fiscales et douanières en matière d’investissements étrangers en Afrique francophone : le cas du secteur des ressources naturelles extractives >>, le 27 juin 2019. Ses recherches ont été unanimement saluées par le jury comme une œuvre pionnière dans le domaine. Ainsi, par dérogation à l’arrêté du 25 mai 2016 qui supprime les mentions, il a été décidé exceptionnellement, à l’unanimité du jury, de lui accorder la mention très honorable avec les félicitations du jury.

Mamoudou Barry est marié et père d’une fille. Il a été victime d’une agression verbale puis physique d’une extrême violence qui lui ont causé des lésions cérébrales et l’ont mis dans un coma profond dès la soirée du 19 juillet.

Il a rendu l’âme ce 20 juillet dans l’après-midi. Le Procureur de la République s’est saisi de l’Affaire et l’enquête est en cours.

Nous perdons un homme de valeur, de consensus, un conciliateur, un brillant intellectuel pluridisciplinaire.
Mamoudou a toujours été un guide pour les étudiants, un exemple pour ses collègues et un père de famille dévoué.

Que la terre lui soit légère et que le Tout Puissant lui accorde le paradis Firdaws.

Par les amis du défunt :

Kali Aissata KEITA
Adam Abdou HASSAN
Lamine KABA
Mohamed Lamine Kalifa Diaby

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    20 juillet 2019 at 23 h 27 min

    La victoire de leur pays au tournoi continental, est saluée par toute l’Afrique, et ils ne trouvent aucune récompense qu’aller tuer froidement un jeune Chercheur Guinéen n’ayant quasiment rien à voir avec leur sauvagerie moyenâgeuse de classe mondialement reconnue !

    Quelle barbarie, quelle sauvagerie, je ne trouve pas les mots suffisamment forts pour qualifier cette absurdité inhumaine et honteuse.

    Ça se voit à quel point, la France a énormément de problèmes, parce que cette racaille qu’elle fait vivre grâcieusement aux frais de ses contribuables sur son territoire ne lui servira à absolument rien du tout, même dans 150 ans ! La France les fait vivre pour rien du tout.

    C’est une racaille qui n’évoluera pas du tout pour être utile ou être citée en bon exemple au service de l’humanité, et c’est très dommage pour cette catégorie d’horribles ressortissants sortis du moyen âge.

    La jeunesse universitaire Guinéenne et la Société Civile Guinéenne devraient organiser plusieurs rassemblements de protestation et de recueillement pour condamner avec la dernière énergie, le crime abominable commis par cette racaille sans foi ni loi à l’encontre de notre jeune compatriote froidement assassiné à Rouen.

    Il faudrait adresser une condamnation générale suffisamment audible dans les médias internationaux à l’encontre des auteurs du crime de Rouen.

    Tous mes encouragements au Procureur de la Republique Française pour que lumière soit faite et que justice soit rendue à la famille de la victime.

    Que Dieu le Très Haut punisse de sa colère les auteurs de ce crime abominable commis.

    Que l’âme de l’illustre Chercheur Mamoudou Barry repose en paix au paradis éternel.

    Mes condoléances les plus attristées à la famille éplorée, aux nombreux parents en France et en Guinée, et partout dans le monde. Amen.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook