Connect with us

Sport

CAN 2019/ Le Syli reçoit le drapeau des mains du Premier ministre : ‘’on rendra les Guinéens fiers’’

Published

on

En route pour la 32è édition de la Coupe d’Afrique des nations qui aura lieu du 21 juin au 19 juillet prochains en Egypte, le Syli national de Guinée coaché par Paul Put a reçu vendredi, 31 mai à Conakry, le drapeau guinéen des mains du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana.

Lors de cette cérémonie de remise à laquelle plusieurs membres du gouvernement étaient présents, le ministre des sports Sanoussy Bantama Sow a déclaré que la remise du fanion est le symbole du ralliement de toute la nation mais aussi un appel au devoir patriotique de tous joueurs.

“Le drapeau national que reçoit le capitaine de l’équipe est le symbole du ralliement de toute la nation. Par ses couleurs étincelantes, les Guinéens se ressemblent et agissent pour triompher contre toute adversité. Chers sportifs, la remise des couleurs nationales, est un appel à votre devoir patriotique pour la défense de l’honneur de la partie. En ce mois saint de ramadan, je prie le tout puissant Allah, le miséricordieux, qu’il guide vos pas vers la victoire, qu’il vous préserve des blessures et toute autre chose susceptible d’altérer votre préparation à cette compétition continentale”, a dit le ministre Bantama Sow.

Pour sa part, le capitaine du Syli nationale Ibrahima Traoré a rassuré que ses coéquipiers et lui feront tout pour réaliser la plus grande compétition que la Guinée n’a jamais vue.

“Nous remercions le Premier ministre et le ministre des Sports pour le soutien total qu’ils ont envers nous. Au nom de l’équipe, on vous dit qu’on fera tout pour rendre les Guinéens fiers. Ce n’est pas facile, ça sera très difficile, vous le savez tous, mais on ne va pas lâcher et surtout je vous dis, au nom de toute l’équipe, qu’on fera tout pour rendre une fierté aux Guinéens puisqu’on va réaliser la plus grande compétition que la Guinée n’a jamais vue”, a assuré le milieu de terrain Ibrahima Traoré.

Le technicien belge Paul Put qui encadre l’équipe guinéenne a lui dans son allocution de circonstance, promis que son équipe fera tout pour hisser plus haut, le drapeau guinéen.

“Monsieur le Premier ministre, on vous promet qu’on va faire tout notre possible pour hisser le drapeau, le plus haut que possible. Je sais qu’on dit que Paul Put est compliqué, je suis difficile, je suis hautain, mais je crois en ma vision, je crois en ma structure, en mon organisation, en mes joueurs et en mon staff pour aller plus loin”, a-t-il promis.

Le chef du gouvernement guinéen, qui a présidé cette cérémonie, a salué le chemin parcouru par l’équipe guinéenne lors des éliminatoires tout en indiquant que ce parcours prouve que le Syli va démontrer le retour de la Guinée sur la scène sportive africaine.

“Je voudrais d’abord saluer le chemin parcouru pour en être là, rendre un hommage mérité à l’encadreur, y compris au Ministère des Sports. Nous avons permis à la Guinée d’être pour la douzième fois, aux phases finales de la compétition continentale. A en juger la qualité du chemin parcouru pour en être là, nous pouvons partager l’optimisme de l’entraîneur, pour dire qu’il n’y a pas de doute, cette équipe va nous faire remarquer au continent, le retour de la Guinée sur la scène sportive africaine”, a dit Ibrahima Kassory Fofana.

À souligner que le capitaine du Syli national, a mis cette cérémonie à profit pour féliciter l’équipe U17 de la Guinée qui avait terminé à la deuxième place lors de la dernière CAN de sa catégorie à Dar es Salam, en Tanzanie. Non sans regretter le problème qui a émergé après cette CAN, espérant que justice sera rendue et que la deuxième place de la CAN U17 restera à la Guinée.

Thierno Sadou Diallo

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités