CAN 2022 : le Syli termine son stage par une victoire contre Rwanda

Print Friendly, PDF & Email

Pour la manche retour de la double confrontation contre les amavubi, le Syli de Kaba Diawara a cette fois fait respecter son statut en l’emportant 2-0 en amical avant de rejoindre son camp de base à Bafoussam (Cameroun) pour la CAN.

Une victoire et de la confiance pour clôture sa préparation. A trois jours du début de la CAN et après la cinglante défaite du match aller (0-3), le Syli National de Guinée s’est imposé cet après-midi (jeudi 06 janvier) en amical face au Rwanda (2-0). Une victoire qui met ainsi fin à une série de près de huit matchs sans victoire de Naby Kéita et ses coéquipiers.

Au stade Amahoro de Kigali, les fans du Syli ont pu assister sur le petit écran à la victoire de leur sélection avec une ouverture du score de la tête signée du buteur clermontois Mohamed Bayo (27’), puis d’un plat du pied parfait du capitaine Naby Kéita de Liverpool (35’) au bout d’une première mi-temps à sens unique.  

Une rencontre au cours de laquelle l’équipe de Kaba Diawara a montré deux visages. D’abord, une domination outrageuse de la Guinée lors de la première explication, puis une seconde explication moins tranchante qui a vu l’entrée des remplaçants au milieu de terrain (Pa Konaté, Mory Konaté, Moriba Kourouma, Ibrahima Sory Conté ‘’Maibra’’) et sur le front de la ligne d’attaque (Sory Kaba et Morgan Guilavogui).

Retour réussi de Naby Kéita dans l’animation au milieu

Face à un adversaire qui n’aura jamais cadré le moindre tir sur l’ensemble du match, les joueurs de Kaba Diawara ont plutôt montré plus d’agressivité et d’aisance technique dans l’animation offensive menée par le red de Liverpool, Naby Kéita qui a marqué sa présence dans l’entrejeu avec des assauts dans la surface adverse. Porté par un jeu très intense et animé, le capitaine du Syli a apporté plus de classe dans sa performance pour porter son équipe vers la victoire à l’issue de la première mi-temps.

Également, il faut noter l’apport du très prometteur Aguibou Camara le milieu de terrain de l’Olympiakos qui confirme à chaque apparition ses qualités au sein du groupe Syli. L’autre satisfaction, c’est aussi l’aisance avec laquelle le néo-international Moriba Kourouma effectue son intégration dans cette sélection de Kaba Diawara. Après sa première lors de la défaite au match aller, le milieu du RB Leipzig montre au fil des rencontres qu’il faudra compter sur sa technique et sa maitrise parfaite dans l’orientation du jeu au Cameroun.

Bien au-delà du résultat et du contenu, ce match a surtout marqué le retour à la confiance d’une équipe du Syli qui n’avait plus gouté à la victoire depuis le 24 mars 2021 contre le Mali lors de la cinquième journée des éliminatoires de la CAN.

Enfin, la fausse note est bien ces deux cas de Covid annoncés dans un communiqué à la mi-journée par la Féguifoot. Le défenseur Mickael Dyrestam et le préparateur des gardiens de but Kémoko Camara ont été testés positifs au Coronavirus. Ces deux membres de la délégation officielle resteront donc à Kigali et se soumettront au protocole en vigueur avant de rejoindre l’équipe à Bafoussam où le Syli arrivera avec un groupe pratiquement au complet de 26 joueurs demain vendredi 07 janvier selon le même communiqué.

Bernard Leno

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.