CAN 2025 en Guinée : ‘’nous sommes de plain-pied dans l’organisation et rien ne va nous arrêter’’ (Bantama)

Print Friendly, PDF & Email

Le Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025 (COCAN Guinée 2025) a animé ce mercredi, 11 décembre, un point de presse pour dresser le bilan des différentes activités entreprises depuis sa mise en place, il y a neuf mois. C’était dans les locaux d’un réceptif hôtelier de la place en présence de ses membres et de plusieurs invités de marque.

Dans son allocution introductive, le président dudit comité, le ministre des Sports, de la Culture et du patrimoine Historique, Sanoussy Bantama Sow s’est réjoui de la tenue de cette rencontre avec les hommes de médias, avant de la placer dans son contexte en ces termes :

« Ce matin, je suis dans cette salle en tant que président du comité du pilotage de la CAN 2025 en Guinée. C’est avec un cœur plein de joie que je m’adresse à vous ce matin, au nom de mes collègues et aussi en mon nom personnel à l’occasion de la présentation bilan annuel de notre institution. Cette présentation du bilan sera doublée du lancement officiel du site COCAN Guinée 2025 dont l’adresse est : www.cocan-guinee.com ».

Poursuivant, il a lancé un appel à tout un chacun de collaborer avec sa structure pour que la fête du football que la Guinée compte organiser en 2025 soit l’une des plus belles. « Je souhaite l’union sacrée de tous les Guinéens autour du comité d’organisation de la CAN 2025 parce que ça sera l’un des plus grands projets que notre gouvernement va réaliser dans le cadre du sport dans ce pays. Il ne doit pas y avoir deux camps, nous devons tous se donner les mains pour que nous arrivions à organiser cet évènement continental. Que ce soit le monde du football, la presse, la société civile et même les politiques, nous devons tous comprendre que c’est un projet qui va dans l’intérêt supérieur de la nation guinéenne. Il faut nécessairement réaliser les infrastructures sportives si nous voulons parler de développement du sport dans ce pays. Pour cela, comme Dieu a voulu que pour le moment, c’est nous qui sommes devant ce projet, vous devez tous nous bousculer. Quand vous constatez que quelque chose qui ne va pas, venez vers nous pour nous alerter, c’est ça mon souhait. Nous sommes là pour un temps, nous allons passer et d’autres vont venir. D’ici là, nous allons faire en sorte que le train soit sur les rails, quelles que soient les personnes qui viendront après nous, qu’elles soient obligées de continuer ce méga-projet pour le développement du sport dans notre pays. Chacun doit se dire qu’à partir d’aujourd’hui, nous sommes déjà de plain-pied dans l’organisation de la CAN 2025 et rien ne va nous arrêter », a-t-il mentionné, avant d’adresser ses vifs remerciements à ses prédécesseurs ministres dont Aboubacar Titi Camara qui se sont battus pour ce projet.

Plus loin, il a remercié les différents partenaires qui ne cessent de les accompagner, annonçant que le siège de sa structure (COCAN Guinée 2025) sera inauguré le 18 décembre prochain, par le président de la République, Pr Alpha Condé, à Conakry.

Parlant du bilan du comité pilotage, le directeur des Opérations du COCAN Guinée 2025, Aboubacar Molota Camara a indiqué que « le COCAN-Guinée 2025 [19 mars 2019-18 décembre 2019], créé par décret du Président de la République aura 9 mois. Il nous parait important à ce stade, de rencontrer la presse pour faire le point sur l’évolution de la situation depuis 9 mois. Dès après sa mise en place par le Premier ministre, le comité de pilotage a élaboré une feuille de route provisoire pour le compte de l’année 2019. Puis, s’est retrouvé pour étudier le cahier de charges élaboré par la CAF pour l’organisation de la CAN 2025.  La première innovation selon ce cahier de charges concernait l’augmentation du nombre d’équipe qualifiée pour les phases finales en 2025 qui passait à 24 équipes. Au terme des concertations avec les autorités, nous avons confirmé l’intérêt de la République de Guinée pour l’organisation de cette fête continentale. Ainsi, six sites de la République de Guinée ont été retenus pour recevoir les infrastructures de la CAN 2025. Il s’agit de Conakry, Boké, Kindia, Labé, Kankan et N’zérékoré », a-t-il noté. Ajoutant qu’une mission du comité a déjà sillonné ces villes concernées pour l’identification des sites réservés.

Dans le même ordre d’idée, il dira que beaucoup de choses ont été faites dans le cadre de la mise en place des mécanismes de gestion du comité de pilotage comme la direction des opérations qui rentre immédiatement en fonction à partir du 18 décembre prochain.

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

 

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.