Cas des Guinéens en Chine : le ministre guinéen des AE a écouté l’ambassadeur de Chine à Conakry

Print Friendly, PDF & Email

Comme il fallait s’y attendre, HUANG Wei, l’ambassadeur de la République populaire de Chine à Conakry a été longuement entendu mardi par le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger à propos de la situation des africains, en particulier celle des Guinéens vivant dans la province de Guangdong, ”victimes d’expulsions arbitraires et d’interdictions d’entrer dans des commerces”.

Selon la cellule de communication du Ministère des Affaires étrangères, « le ministre Mamadi Touré, rappelant le droit des autorités chinoises à protéger leur territoire et leurs citoyens contre la pandémie du Covid-19, a exprimé sa vive préoccupation quant au traitement différencié, et la stigmatisation que subissent les Africains dans cette localité chinoise ». Ajoutant que ‘’le ministre a encouragé les autorités chinoises à prendre les dispositions idoines pour mettre rapidement fin à cette situation qui n’est pas au diapason de l’excellence de la qualité des relations d’amitié et de solidarité entre l’Afrique et la Chine en général, et la Guinée et la Chine en particulier’’.
En retour, informe la cellule, l’Ambassadeur de Chine en Guinée a rassuré que le gouvernement chinois qui accorde une grande importance à cette situation, s’oppose à un traitement différencié, ainsi qu’aux propos et actes discriminatoires.

Hier, c’est le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères de Chine qui a balayé les accusations de racisme portées contre son pays, accusant les Etats-Unis de piloter la propagande anti-chinoise.

« Les autorités du Guangdong attachent une grande importance aux préoccupations relevées récemment par certains de nos amis africains. Elles s’efforcent d’affiner et d’améliorer sans tarder leurs méthodes de travail. Par ailleurs, les autorités vont mettre en place un mécanisme de communication efficace avec les consulats étrangers à Canton. Elles s’opposent fermement à tout racisme et tout propos discriminatoire », a dit Zhao Lijian, rappelant que ‘’le peuple chinois a toujours considéré le peuple africain comme un partenaire et un frère qui partage les mêmes difficultés et les mêmes problèmes. L’amitié sino-africaine est profondément enracinée en Chine et incassable. Nos amis africains seront traités de manière équitable, juste et amicale en Chine’’.

Mohamed Cissé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.