Ce sénateur FN lie “immigration massive” et retour des maladies disparues (vidéo)

Print Friendly, PDF & Email

Le Sénat français débattait, ce mercredi 5 juillet, sur l’instauration de la vaccination obligatoire, annoncée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn. David Rachline, sénateur FN, a provoqué de vives réactions dans l’hémicycle après une déclaration où il comparait “immigration massive” et retour des maladies disparues.

“Certains lobbys se frottent les mains. Les industries pharmaceutiques, par exemple, suite à votre annonce d’augmenter considérablement le nombre de vaccins obligatoires”, déclare d’abord David Rachline.
“Au fait, vous-êtes-vous demandé pourquoi les maladies disparues de notre sol depuis longtemps refaisaient surface? Il faut avoir le courage de dire que l’immigration massive, dans ce domaine, est la meilleure piste de réponse”, affirme-t-il, provoquant de vives réactions dans l’hémicycle. Le haussement de sourcils du premier ministre français Edouard Philippe, suite à cette déclaration, parle également pour lui-même.

Pas une première pour le FN
Ce n’est pas la première fois que le FN associe maladie et immigration. En novembre 2015, Marine Le Pen avait tweeté: “Nous avons l’obligation de tenir compte du risque infectieux et épidémique que peut poser l’immigration.”

Onze vaccins obligatoires contre trois actuellement
Quant au texte de loi, il rendra obligatoires onze vaccins pour les enfants, alors que trois actuellement en France. La ministre de la Santé Agnès Buzyn le présentera au Parlement à la “fin de l’année”.

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.