Célébration du 8 mars à Labé : la transformation de la vie de la femme à l’honneur

Print Friendly, PDF & Email

Les femmes de Labé à l’instar de leurs consœurs guinéennes ont célébrée hier  jeudi 8 mars, la journée internationale dédiée à la femme. Dans la commune urbaine de Labé, cette fête a été célébrée dans la salle de l’amphithéâtre ENI-CFP de Labé. Une mobilisation qui à connu la présence de toutes les autorités et acteurs de la vie locale autour du sous le thème ‘’l’heure est venue : les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes”

Dans son allocation de circonstance, la directrice préfectoral de l’éducation sociale à tenu à rappeler que même si des efforts ont été fournis par l’Etat pour la légalité entre les sexes et pour l’autonomisation de la femme, beaucoup reste encore à faire.

‘’Malgré les engagements pris par les Etats à travers certains instruments internationaux, régionaux et sous régionaux ainsi que les avancées, les femmes ne jouissent toujours pas pleinement les mêmes droits que les hommes, ni les mêmes opportunités. Pour remédier, nous visons l’émergence des femmes dans le leadership mutuel et communautaire qui facilitera leur représentativité dans les instances des mutuelles et leur rôle politique”, affirme Kadiatou Bailo Soumanoh.

Prenant la parole, le préfet de Labé a commencé par souhaiter bonne fête aux femmes avant de rappeler que pour qu’il ait égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes, il faut forcément passer par l’éducation de la junte féminine.

‘’Aujourd’hui on parle d’autonomisation des femmes, d’égalité entre hommes et femmes mais tout cela ne se fera qu’avec l’éducation. Les filles sont occupées dans les foyers aux tâches ménagères, les garçons vaguent à leurs affaires. Si vous voulez arriver au souhait qui est le votre, Il faudra rendre égaux les enfants dans les foyers. Que tous ces enfants que vous avez fassent le même travail et vous verrez le rendement qui sera les leurs, la femme à partir de ce moment comprendra qu’elle même est égale à l’homme…”

Poursuivant, le préfet a déclaré que les femmes de Labé ont bénéficié en une année, 1 milliard 160 millions de fg en prêt de la part du gouvernement. L’ouverture de la célébration de la fête des femmes de Labé à été faite dans la foulée par le gouverneur de région, Sadou Keita.

Par Tidiane Diallo correspondant régional à Labé 

+224 620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.