Cellou après sa visite chez Abdoulaye Bah à Kindia : ‘’sa famille a le moral’’

Print Friendly, PDF & Email

Le président du principal parti de l’opposition guinéenne, Elhadj Cellou Dalein Diallo s’est rendu ce samedi, 20 février 2021 chez Abdoulaye Bah toujours détenu en prison dans la capitale guinéenne. Après un échange avec la famille du chargé des questions juridiques du FNDC, le candidat de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée ( UFDG)  s’est exprimé sur l’état d’âme de la famille. Pour lui, la famille est déterminée.

C’est après avoir assisté aux obsèques d’Elhadj Alphadio Serèndè (un plier de l’UFDG) à Mamou  qu’Elhadj Cellou Dalein Diallo et sa délégation  ont rendu une visite au domicile privé de l’ex-président de la délégation spéciale de Kindia, Abdoulaye Bah,  arrêté et emprisonné au lendemain de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier.

Pour Elhadj Cellou Dalein Diallo, la famille d’Abdoulaye Bah est déterminée et elle garde le moral haut.

J’étais à Mamou depuis avant hier et j’ai décidé de m’arrêter dans la famille d’Abdoulaye Bah pour apporter à son père à sa mere et à son épouse le soutien et la solidarité de l’UFDG dans l’épreuve que la famille traverse à ce moment. On le sait tous, Abdoulaye Bah est illégalement détenu dans les geôles d’Alpha Condé pratiquement depuis la fin du scrutin du 18 octobre dernier. Donc il était tout à fait normal que je vienne dans cette famille pour apporter la solidarité et le soutien de l’UFDG. Le père d’Abdoulaye Bah et sa maman m’ont dit qu’ils sont tout à fait conscients que leur fils n’a rien fait, que c’est un prisonnier politique. Donc il n’y a pas avoir honte. Il est en raison à cause de l’engagement politique qu’il a. C’est un prisonnier d’opinion. Ils considèrent que c’est quelque chose qui va dans tous les cas passé, ils ont le moral et ils ont le courage’’, dit-il.

Concernant le retrait des avocats dans le dossier des détenus politiques de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, Cellou Dalein Diallo explique :

‘’Il n’y a pas de procès. Alpha Condé a inféodé toutes les institutions, la justice est à son service. C’est lui qui dicte les verdicts, c’est lui qui dicte les chefs d’accusation et les verdicts sont rendus au dehors de toute légalité. Donc c’était tout à fait normal que les avocats qui sont spécialistes du droit décident de ne pas venir avaliser, légitimer cette instrumentalisation de la justice’’, ajoute-t-il.

Poursuivant son intervention, le candidat malheureux du dernier scrutin présidentiel a remercié la population de Kindia en ces termes :

‘’Je les félicite d’abord pour la mobilisation, pour le vote massif en faveur du candidat de l’ANAD, de l’UFDG puisque on a gagné largement à Kindia dans les urnes même si cette victoire est confisquée aujourd’hui par la force militaire parce que, c’est Monsieur Alpha Condé qui a réquisitionné l’armée pour prendre cette victoire et la conserve. Et vous avez vu la violence qui a été déclenchée contre l’UFDG et ses partisans depuis le 20 octobre en particulier parce que pour faire passer son hold-up, il était obligé de faire recours à l’armée, de mobiliser toutes les forces de défense et de sécurité et de déclencher donc une violence inouïe contre les partisans et les alliés de l’UFDG. Donc je remercie la population de Kindia’’, dit Cellou Dalein Diallo.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.