Cellou Baldé de l’UFDG sur l’installation des conseils de quartiers et districts : ‘’ce n’est pas un événement majeur pour nous ‘’

Print Friendly, PDF & Email

Dans un décret lu dans la nuit du jeudi 18 juin 2020 sur les antennes des médias d’Etat, le chef de l’Etat a instruit au Ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, le général Bouréma Condé, de procéder à l’installation rapide des conseils de quartiers et districts sur toute l’étendue du territoire national, l’une des revendications majeures de l’union des forces démocratiques de Guinée de Cellou Dalein Diallo. Au lendemain (vendredi 19 juin 2020 ndlr) de ce décret présidentiel, nous avons rencontré le coordinateur national des fédérations de l’ufdg.

Interrogé sur cette question, honorable Mamadou Cellou Baldé laisse entendre que ce décret n’est pas un événement majeur pour sa formation politique, avant de préciser que leur lutte c’est la dissolution de la neuvième législature, et la renonciation du chef de l’Etat a un troisième mandat.

« Ce décret pour nous n’est pas un événement majeur, il n’y a pas d’enthousiasme à se faire, ces conseils de quartiers et districts devraient être installés il y’a deux ans. Monsieur Alpha Condé a délibérément violé la loi électorale de notre pays. La priorité pour nous de l’UFDG, de l’opposition politique et du FNDC, c’est la lutte pour la dissolution de cette Assemblée monocolore, c’est la renonciation de M. Alpha Condé à ce projet, a ce chiffon appelé par défaut constitution. Nous lui demandons humblement et sagement de mettre ce chiffon dans une poubelle. Troisièmement nous lui demandons de renoncer à se présenter comme candidat pour briguer un troisième mandat », demande honorable Cellou Baldé.

Poursuivant, l’élu de Labé dira que sous l’ère Alpha Condé, les lois de la République ne comptent pas.

« Dans le pays de M. Alpha Condé, dans la République dirigée par M. Alpha Condé, les lois de la République n’ont plus aucune valeur. Les décrets et arrêtés non aucune valeur, les décisions de justice non plus », conclut-il. 

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.