Connect with us

Politique

Cellou Baldé sur la condamnation de Grenade : ‘’c’est une farce judiciaire qui a été orchestrée contre ce jeune militant de l’UFDG’’

Le député uninominal de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)/ Labé, Cellou Baldé a imputé mercredi  la responsabilité de la condamnation à dix ans de détention criminelle de Boubacar Diallo « Grenade » au pouvoir en place, tout en clamant son innocence.

« La condamnation de Boubacar Diallo alias « Grenade » montre à suffisance que la justice guinéenne est en train de se mettre nue devant son peuple. Parce que vous savez que durant tout le temps du procès, la justice n’a pas pu fournir la moindre preuve, en tout cas par rapport à cette inculpation qu’elle avance pour Grenade. C’est-à-dire la tentative d’assassinat sur les forces de défense et de sécurité et de la détention illégale d’armes de guerre », déplore-t-il.

« Tout le monde a vu l’image au niveau de la gendarmerie quand Boubacar Diallo « Grenade » a été arrêté. Et Comment il lui a été remis une arme avec derrière le logo de la gendarmerie. On lui a fait prendre une photo pour faire croire que c’est ailleurs dans une autre chambre ou dans d’autres circonstances. Cela a mis à nu en tout cas si vous voulez la mauvaise foi des autorités… », poursuit-il.

Ce que l’on constate de ce problème, a-t-il rappelé, « c‘est un innocent qui prend une lourde peine de prison. C’est ce qui a fait d’ailleurs que nos avocats ont très vite interjeté appel. Parce que c’est vraiment une farce judiciaire qui a été orchestrée contre ce jeune militant de l’UFDG. Et vous savez pourquoi cela a été fait ? Parce qu’à un moment donné, le gouvernement du professeur Alpha Condé pour davantage intoxiquer l’opinion et faire croire à la communauté nationale et internationale que c’est l’opposition qui tue ses propres militants. Vous vous souviendrez qu’il (Alpha Condé) avait dépêché une mission du côté de l’occident pour rencontrer des responsables des institutions de haut niveau, notamment au Quai d’Orsay et à l’Elysée. Mais également rencontrer les médias internationaux ».

Plus loin, il dira que « c’est à cette occasion que le ministre Rachid N’Diaye, (ancien ministre de la communication) avait été reçu par TV5 Monde en faisant croire que Grenade est l’un de ceux qui tuaient lors des manifestations et que l’UFDG distribuait des armes. Cette accusation farfelue a été bottée en touche grâce au professionnalisme de ce journaliste-là. Et depuis lors, comme le RPG et son gouvernement ont échoué à ce niveau là, pour confirmer ce qu’ils voulaient dire, ils ne pouvaient ne pas condamner Boubacar Diallo alias « Grenade, sinon tout le monde aurait compris que le gouvernement est en train de mentir pour faire croire que c’est l’opposition qui tue ses propres militants. Voilà une fois encore que le gouvernement guinéen à travers sa justice s’immisce dans le deux poids deux mesures. Mais également, c’est une justice aux ordres de l’exécutif pour condamner les militants de l’opposition. J’ose croire qu’avec l’appel interjeté, les magistrats plus aguerris et plus avertis qui ont la conscience professionnelle pourront déclarer le non lieu à l’endroit de monsieur Boubacar Diallo alias Grenade » a-t-il affirmé.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter