Cellou Baldé sur le cadre de dialogue : « tant que les vrais acteurs ne seront pas autour de la table, avec le CNRD et le gouvernement, la crise guinéenne ne sera pas résolue »

Depuis le 24 novembre dernier, un cadre de dialogue se tient à Conakry sans les coalitions de l’ANAD, du FNDC politique et du RPG Arc-en-ciel et alliés.
Pour le coordinateur des fédérations de l’intérieur du pays de l’UFDG, la « crise guinéenne » ne sera pas résolue tant que ces trois coalitions qu’il estime être les vrais acteurs ne seront pas autour de la table.

A l’occasion de l’Assemblée générale de l’UFDG tenue ce samedi 03 décembre, Cellou Baldé a demandé aux autorités de la transition d’éviter une perte de temps aux guinéens.
« Ce que nous avons envie de faire remarquer, c’est de demander aux autorités de la transition de nous éviter de perdre inutilement du temps. Parce qu’ils sont convaincus que tant que les vrais acteurs, tant que les forces vives de la nation, conformément à l’article 77 de la charte de la transition ne seront pas autour de la table, avec le CNRD et le gouvernement, la crise guinéenne ne sera pas résorbée, elle ne sera pas résolue. Tant que les vrais sujets pour le retour à l’ordre constitutionnel ne seront pas débattus avec les vrais acteurs auxquels le peuple a fait confiance, la crise guinéenne ne sera pas résolue », a martelé Cellou Baldé.
Plus loin, il souligne que : « tant qu’on ne donne pas le pouvoir à celui-là pour lequel, le peuple est entrain de voter, qui est le choix du peuple, on ne finira pas avec les crises ».
Pour sortir de la « crise guinéenne », Cellou Baldé admet que c’est « le moment ou jamais d’arrêter ce qui est entrain de se passer à l’hôtel Riviera Royal pour favoriser un véritable dialogue entre les véritables acteurs ».

Il soutient que personne ne peut se targuer d’avoir un dialogue inclusif en Guinée sans l’UFDG et l’ANAD.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.