Connect with us

A la Une

Cellou Baldé, UFDG :  ‘’la Constitution, ce n’est pas le Coran mais…’’ (audio)

La Constitution guinéenne [de 2010] doit-elle être révisée ? Le député uninominal de Labé –issu du principal parti de l’opposition- n’est apparemment pas opposé à un amendement de la Constitution s’il ne permet pas, dit-il, à un ‘’individu de s’éterniser au pouvoir’’.

Lors de son passage mardi dans l’émission ‘’Grand-débat’’ de la radio Gpp Fm de Labé, Cellou Baldé, dernièrement bombardé coordinateur des fédérations UFDG de l’intérieur a remis les pendules à l’heure en ces termes :  « Moi, je pense que la constitution, pas dans le cadre de permettre à un individu de s’éterniser au pouvoir, est sujette d’amendement. Ce n’est pas la Bible, ce n’est pas le Coran, mais pas pour permettre à un individu de s’éterniser au pouvoir. En 2010, on avait toutes les chances de le faire avec le CNT [Conseil national de la transition] . Et il faut dire qu’il y a eu des influences et dans le CNT il y avait des gens, au lieu d’être des experts, c’était des snipers, des infiltrés qui se retrouvent avec le système. Si on prenait un Damaro qui est venu on ne sait par comment… Il était aux Etats-Unis depuis le coup d’Etat de juillet 1985, se faire passer comme une personne qui a été désignée par la diaspora, alors que ce n’était pas ça, il est venu intégrer le CNT, ils ont tout chambouler, ils ont inféodé le CNT. Rabiatou Sérah, on sait qu’elle est comptable aujourd’hui parce qu’on connait la position qu’elle adopte aujourd’hui, c’est comme si tout ce qui se faisait a été prémédité, elle savait dans quel navire elle allait s’embarquer après. C’est comme s’il y avait beaucoup de choses qui ont été négociées », déplore le député. Ci-dessous, l’audio de sa réaction…

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

 

Continuer la lecture
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    7 mars 2019 at 2 h 30 min

    Vous savez, il y a quoi ? Moi je n’ai aucun commentaire à faire sur ce discours politique très profond de l’UFDG, après celui de Son Excellence Mr. l’Ambassadeur de Russie en Guinée.

    Au moins plus personne n’écrira des fables dans ce pays pour nous parler d’ingérences diplomatiques étrangères dans les affaires intérieures de la Guinée, notamment en ce qui concerne la révision indispensable de la Constitution Guinéenne.

    Ceci dit, regardez juste le formidable charisme et la fraîcheur physique incroyable de ce leader politique, qui s’est toujours assumé sans état d’âme par la logique du raisonnement et l’indépendance d’esprit. Quelle belle photo !

    Suivez ce leader politique qui n’aime pas du tout parler beaucoup. Il a un très bel avenir politique devant lui dans ce pays. C’est ce que je crois.

    Au total, l’autre élément majeur que j’observe, c’est que, dans le landerneau politique Guinéen, il n’existe aucun Parti politique qui a toujours gagné dans les dures négociations et le compromis sur tous les plans, avec le régime du Président Alpha Condé comme celui de l’UFDG.

    Je n’ai jamais compris cet état de fait dans les relations stratégiques entre le RPG le Parti au pouvoir et la première force politique de l’Opposition, en l’occurrence, l’UFDG.

    Wait and see, je crois que les choses sérieuses commencent et que les lignes sont en train de bouger là où, on ne les attendait pas. Je n’en sais rien.

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter