Connect with us

Divers

Cellou Dalein à Matam: « l’UFDG est l’objet de toutes sortes d’agressions par des loubards dressés par des extrémistes du RPG et d’autres partis… »

Published

on

Ce samedi 11 mars, un meeting de l’Union des Forces démocratique de Guinée (UFDG) délocalisé à Matam a été perturbé  suite à un affrontement violent entre militants du parti de Cellou Dalein Diallo et ceux de l’UFR de Sidya Touré.

Visiblement très touché par cette agitation qui a fait de nombreux blessés, Cellou Dalein Diallo a été on ne peut plus dur.

« L’UFDG, vous savez est un grand parti, nous suscitons beaucoup de jalousie et parfois hélas de la haine. On est entrain de dresser les loubards contre l’UFDG. Vous avez suivi ce qui s’est passé avant hier, les loubards ont été dressés pour venir s’attaquer à la pharmacie du vice-président, le président du groupe parlementaire de l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana. Je voudrais exprimer ici au nom de tout le parti, notre solidarité avec Dr Fodé Oussou Fofana. Ces femmes sont venues dressées, corrompues et payées pour venir insulter  notre vice-président . Et la télévision nationale s’est autorisée de diffuser directement dans son journal alors qu’on insultait le père et la mère d’un haut cadre.

C’est pour vous dire que l’agression, l’offensif contre l’UFDG ne fait que commencer. Je vous l’avait dit: préparez vous ,nous n’allons pas nous laisser faire parce que malheureusement,  nous avons un parti-Etat qui est au service du clan présidentiel et qui favorise justement l’insécurité de nos compatriotes. Lors des manifestations des élèves et parents d’élèves, on a tué huit de nos compatriotes dont la plupart étaient des élèves et une femme en grossesse de 6 mois. Jusqu’à présent, aucune disposition n’a été prise pour mener  des enquêtes afin d’identifier les auteurs de ces crimes horribles.

Nous avons dit que nous allons lancer un appel à toutes les forces vives de la nation  pour qu’on organise une journée de protestation contre les crimes et l’impunité accordés à ceux qui ont du plaisir à assassiner nos compatriotes lors des manifestations pacifiques. Cette journée de protestation aura lieu, je sais que ce n’est pas une question de parti politique,  ce sont tous les Guinéens qui  en ont marre de l’insécurité et de l’impunité que le gouvernement continue d’accorder à ces criminels. Donc, soyez mobilisés pour continuer la lutte que nous avons engagée contre la dictature, l’ethnocentrisme, l’insécurité, l’impunité.  L’UFDG sera toujours devant pour conduire ce combat  avec toutes les forces vives« .

Vous avez vu l’autre jour, ce n’était pas une question de parti politique, monsieur Alpha Condé a voulu attribuer ça à l’UFDG. L’UFDG n’avait rien fait. Ce sont les élèves et les parents d’élèves qui étaient sortis pour exiger la réouverture des classes pour que nos enfants  aillent à l’école. Et aujourd’hui, l’UFDG est l’objet de toute sorte d’agression par des loubards dressés  par des extrémistes du RPG et d’autres partis de la mouvance présidentielle. Nous ne nous laisserons pas faire, nous allons continuer notre combat pour le triomphe de la justice, de l’Etat de droit, de la démocratie dans notre pays  et de la fraternité entre les fils et filles de notre pays », a affirmé le chef de file de l’opposition républicaine ».

Par Elisa Camara      

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. dramé Aboubakar

    11 mars 2017 at 18 h 53 min

    mr cellou dalein si la justice devais faire sont vraie travail la moitié de L’UFDG serais en prison . puis qu’a chaque manifestations autorisées ou non de votre part , vous faites des violences. Personne ne vas vous croire que les gens. Si vons vous agressez . ont vous vois à chaque manifestations ou révolte ou provocations comme à MATAM que vous faites par jalousie haineux contre L’UFR et contre SIDYA TOURÉ . vous êtes très fort pour inverser les choses . mais L’UFR était à leur sièges . pourquoi vous allez les agressez dans leur siège à MATAM ? pour les intermitants ou il y a eux des morts vous n’étiez pas là ? les patriotes vous empêchait de faire des manifestations non autorisées ou es le problème ? pour quoi insisté qu’il faut coûte que coûte faire des manifestations non autorisée comme vous promettez de faire bien tôt ! on veras s’il n’y a pas de morts à la fin de votre manifestations prévue . puis qu’il y a eux toujours des morts et des grands vendalismes dans vos manifestations . justement il faut que la justice passe pour ses caunneries d’agressions et de meurtres à Conakry et ailleurs . je suis révolté contre ses sauvageries incontrôlable de votre part . maintenant vous faites croir que c’est vous qui avais été agressées ? comme si dieu ne connait pas la vérité . c’est ignoble.

  2. DIABY Yéro Oury

    12 mars 2017 at 1 h 31 min

    Ce Monsieur est spécialiste de mensonge,il utilise toutes les voies pour penser atteindre son objectif anti guinéen,laissé le Président Sidya et l’UFR en Paix,c’est le parti de l’alternance à partir de 2020,il faut que la justice punit les auteurs de troubles,mais il manque l’autorité de l’Etat dans ce pays,si non on serait pas là!

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook